Numéro 3Animaux sauvagesLa chasse pose problème : Bérangère Abba a reçu l’Alliance des opposants à la chasse (AOC)- Force de propositions

Jean Louis Chuilon15 avril 20215 min

C’est grâce au nombre de ses adhérents et à ses associations adhérentes et à leur crédit que Mme Bérangère ABBA, secrétaire d’Etat auprès de la Ministre de l’Ecologie, a reçu les représentants de l’AOC.

C’est grâce à tous, parce que l’AOC a pu mobiliser lors de ses appels sur les sujets importants concernant la faune sauvage et notre rapport à la nature, que ses représentants  ont été invités à porter la parole, les préoccupations, les demandes de ceux qui désirent la préservation de notre environnement et la quiétude de la nature,  jusqu’au ministère et, dernièrement, auprès de Bérangère ABBA, secrétaire d’Etat auprès de la Ministre Barbara Pompili.

Suite à cette rencontre, Bérangère ABBA a édité un « Twitt » et un « post » sur sa page Facebook.

Sur cette page les réactions des pro-chasse sont révélateurs de la difficulté de dialogue. Alors que ses « posts » antérieurs avec des interlocuteurs capitaux comme l’UICN ne générait qu’un nombre restreint de  commentaires, ce sont plus de 3500 qui sont apparus en 72 heures, d’un caractère souvent haineux et violent de la part des chasseurs. Heureusement, répondent en tempérance, des amoureux de la nature et de la démocratie.  Pour apprécier la nature de ces commentaires consultez cette page :

https://www.facebook.com/berangereabbadeputee52/posts/1513230128879478?notif_id=1613643278962426&notif_t=comment_mention&ref=notif

Voici un résumé de la rencontre :

Des représentants de l’Alliance des Opposants à la Chasse (association fédérant des particuliers et trente-trois associations environnementales et de protection des animaux) ont été reçus par Mme Bérangère Abba (secrétaire d’Etat au ministère de l’écologie), afin de tenter d’apporter des solutions aux  tensions sociétales actuelles concernant la chasse, et les clivages qu’elle engendre au sein de la population.

Etaient présents Bérangère ABBA, secrétaire d’Etat auprès e la ministre de l’écologie, Pierre Emmanuel GUILLAIN son conseiller, et pour l’association AOC : Julie LASNE , éthologue membre de CACH, Gérard MRTIN, de la CVN, Jean Louis CHUILON, membre de FNE AURA, président de l’AOC.

L’AOC salue la volonté affirmée de Mme ABBA, de collaborer sur le long terme pour une évolution graduelle de la législation à l’appui de références et études reconnues qui lui ont été communiquées, issues des associations adhérentes, pour un meilleur respect de la Nature à laquelle nous appartenons.

Plusieurs thèmes ont été abordés, en premier lieu la sécurité suite aux homicides cynégétiques.

            Sécurité des personnes :

Scandale du fichier FINIADA, répertoire des personnes auteurs de certains délits les privant de détention d’armes et de permis, répertoire qui n’est pas respecté !

  • Mise en danger de la vie d’autrui :

– au regard de l’évolution des armes

– de l’utilisation de munitions de guerre calibre 7 ,62 et autres

– pendant les chasses traditionnelles

  • Nécessité de réforme du permis de chasser
  • Partage du temps et de l’espace dans la nature (demande de merdredi et dimanche sans chasse)

            Sécurité sanitaire :

  • pollution au plomb
  • pollution de l’eau et de la nature en général, par les charniers sauvages.

           Sécurité écologique :

  • pollution génétique de la faune sauvage  par le gibier d’élevage,
  • reconsidérer le classement des espèces ex « nuisibles » au vu de leur rôle
  • participation de la chasse à la destruction de la biodiversité
  • veiller à la protection de la jeunesse par l’éducation en la préservant de la violence.

Avec de concrètes propositions, les représentants de l’AOC ont demandé l’application et le respect de la loi,  Madame la Ministre s’accordant à dire que si les textes étaient respectés, une grande partie des problèmes serait résolue.

D’autres thèmes ont été abordés, issus des objets et spécialisations des associations adhérentes, sujets à ajustements règlementaires ou sources de propositions.

Loi Verdeille : Madame ABBA ayant déclaré que cette loi devait être « dépoussiérée », plusieurs pistes issues du travail du juge Gérard Charollois, président de la Convention Vie et Nature, expert en la matière, ont été avancées.

Respect de la démocratie : nécessité urgente de réformer le fonctionnement des Commissions départementales de la chasse et de la Faune Sauvage.

Le statut du loup : Madame ABBA ayant reçu des délégations de la part de Madame Pompili, concernant le loup, l’échange a été fait sur ce sujet dont la cohabitation avec le pastoralisme.

Les chasses dites traditionnelles, dont la vènerie sous terre, dont a été noté l’incompatibilité avec les textes européens et la protection de la jeunesse.

Après avoir reçu le même jour la Fédération de Chasse et l’Alliance des Opposants à la Chasse, attendons la communication des décisions qui seront prises dans l’intérêt général, mission des ministères.

Un certain nombre de documents ont été envoyés à Mme ABBA à l’appui des préconisations.

Jean Louis Chuilon
Site Web | Autres articles

Président de l'AOC (Alliance des Opposants à la Chasse)

Newsletter

Copyright © 2020-2022 Savoir Animal. Tous droits réservés.