Premiers Secours Canin et Félin… des formations qui se doivent d’être respectueuses et responsables

David Roussin15 avril 20218 min

Préambule :

Avec en 2020, une population recensée en France de 9 120 535 chiens et 6 030 647 chats[1] (sans compter les animaux errants non comptabilisés), il est nécessaire et naturel d’aborder les problématiques des possibles accidents de la vie qui peuvent survenir à nos animaux. La priorité pour chacun d’entre nous d’être en capacité de venir en aide doit être optimale. Ne pas prendre de mauvaises décisions dans la précipitation ou au contraire minimiser un problème avant de se rendre dans les délais les plus courts chez un vétérinaire ouvert. Quelques gestes peuvent faire toute la différence que l’on soit professionnel ou tout simplement propriétaire d’un chien ou d’un chat.

Que ce soit dans le cadre d’une simple balade journalière, lors d’une rencontre avec un congénère canin ou encore à domicile, les risques d’accidents sont toujours là. Dans le même ordre d’idée, il est des jours où rien ne va, c’est généralement un soir de week-end à 22 heures que votre chien ou votre chat n’est pas dans son état habituel…

Quelques règles incontournables :

  • Priorité au vétérinaire Aucun conseil de tiers ne peut se substituer à un avis vétérinaire. Seul cet expert de santé animale est en droit d’exercer la médecine vétérinaire (article L243-1 du Code Rural). Lorsqu’il s’agit de la vie de vos animaux, un diagnostic précoce peut faire la différence.

Vous devez toujours prendre un contact téléphonique avec la clinique ou le cabinet vétérinaire avant de vous y rendre car il y a peut-être des actions à mener à votre niveau. Quoi qu’il en soit, faites attention à votre stress au téléphone, restez calme et gérez votre débit de parole, votre interlocuteur DESIRE vous aider.

  • Danger Internet Il n’existe pas beaucoup de forums, groupes sociaux ou blogs dans lesquels ne circulent pas « d’avis », d’évaluation de gravité ou de marche à suivre concernant un problème de santé animal, sur une blessure ou voire sur des noms de médicaments à donner à son animal… ! La valeur des conseils que vous pourriez suivre VOUS engage, certains peuvent aggraver et/ou dans tous les cas retarder la prise en charge optimale par le vétérinaire dont c’est le métier et la compétence après de nombreuses années d’études et de spécialisations. Quoi que vous puissiez lire ou que l’on puisse vous dire, le temps perdu ne se rattrape pas, agissez toujours avec recul.

Avec la pandémie de la Covid, le même réseau voit fleurir pléthore de formations dites « en ligne ». Autant les intitulés basés sur le SAVOIR s’y prêtent, autant l’acquisition de SAVOIR FAIRE et de SAVOIR ETRE spécifiques sont plus que limités. De notre avis d’experts reconnus, les premiers secours animalier se traduisant très souvent par l’accès sécurisé à un animal blessé et la mise en place de gestes de stabilisation, une version e-learning n’offre qu’une fausse impression de maîtrise pouvant même mettre en danger l’acteur de l’action salvatrice.

  • Etre réaliste  Vouloir avoir la capacité de venir en aide à son compagnon animal est une logique commune à chaque propriétaire respectueux de ce dernier. Le résultat de toute intervention d’un primo-sauveteur est intimement lié à la maîtrise de son recul émotionnel. Il est des situations où l’intervention revêt plus de risque de réaction dangereuse de l’animal blessé que de chance de réussite…

Prévention :

Même si on peut minimiser les risques, il est fondamental de comprendre qu’un accident peut toujours survenir quoi que l’on prévoie. Néanmoins, il est possible de minimiser son apparition par de la culture spécifique, des dressages simples, de la connaissance de soi et la prévention.

Vos animaux doivent prendre du plaisir, satisfaire leurs besoins sociaux, liés à leur physiologie et leur espèce. Vous ne devez pas devenir trop « sécurité »… parfois avoir trop de culture et d’empathie génère un risque de paranoïa… et l’excès de « protection » qui avec le temps créé plus de problématiques comportementales que de solutions pérennes.

  • Culture de l’animal Chaque animal possède des besoins, une santé et des particularités qui lui sont propres tant au niveau de l’espèce, de la race ou encore de l’individu. Chaque propriétaire devrait en être renseigné… avant d’accueillir un nouveau compagnon.
  • Accès à ses besoins Donner un environnement enrichissant, social ainsi qu’une nutrition adaptée et de qualité sont la base que chaque propriétaire devrait connaître et appliquer pour chaque animal dont il a la charge et la responsabilité. Trouver ces connaissances scientifiques et non orientées est assez compliqué aujourd’hui, vous devez absolument sourcer les données et vérifier la crédibilité de vos sources.
  • Soins coopératifs  Apprendre en tandem avec son compagnon à pratiquer et à accepter les soins au quotidien permet au propriétaire de gagner en précision et rapidité d’exécution tout en favorisant l’acceptation des soins et des manipulations par son chien ou son chat. La méthode coopérative donne de superbes résultats.

Les Premiers Secours Canin et Félin :

L’objectif des premiers secours canin et félin est de permettre à chacun la réalisation des gestes simples et accessibles destinés à préserver la vie de son compagnon félin ou canin pour être pris en charge dans les meilleures conditions par un vétérinaire.

Aussi, 4 composantes et 1 programme simple forment un cadre d’action complet pour maximiser la prise en compte d’un animal accidenté ou n’allant pas bien :

PROTÉGER

L’objectif  de la Protection est de prendre en compte l’ensemble des dangers et des risques liés à un accident animalier. Il s’agit de comprendre le langage du chien ou du chat blessé afin de mettre en œuvre les savoir-être et les savoir-faire permettant d’approcher et de secourir un animal en toute sécurité.

ALERTER

L’objectif de l’Alerte est de pouvoir transmettre à un vétérinaire (voire à un centre antipoison) un maximum d’éléments factuels afin de le renseigner de la façon la plus efficace possible quant à l’état de l’animal malade ou blessé.

SECOURIR

L’objectif de l’action de Secours est de permettre par des gestes simples et jamais délétères à un chien ou un chat blessé d’être pris en compte le plus efficacement possible par le Primo-Sauveteur en attendant la prise en charge  par un vétérinaire.

TRANSPORTER

L’objectif du Transport prend en compte le relevage d’un chien ou d’un chat blessé jusqu’au chargement dans un véhicule afin de rejoindre un vétérinaire dans les meilleures conditions tout en assurant la continuité du geste de secours ou la surveillance d’un animal stabilisé.

HUMANIMAL, une vision éthique de l’entraide interspécifique

Humanimal est un organisme de formation certifié (Datadock et Qualiopi) dédié aux premiers secours canin et félin créé en 2015 par une équipe de passionnés travaillant en permanence à optimiser leur culture et compétence. Nous avons dispensé plus de 200 formations en France pour un peu plus de 2000 stagiaires, toujours en présentiel et toujours avec la présence des chiens ou des chats de ces derniers pour les ateliers pratiques. Pour en savoir plus sur nous et notre mode de fonctionnement basé sur le Respect et la Compétence, vous pouvez retrouver toutes les informations sur notre site internet.

Humanimal c’est 3 types de stage en présentiel à vivre en partenariat avec son animal :

  • Sensibilisation aux 1ers Secours Canin et Félin :

1 journée avec un maximum de 14 stagiaires pour un total de 7 heures de face à face pédagogique minimum abordant l’ensemble du contenu théorique avec des ateliers de pratique pour que chacun puisse mettre en œuvre les éléments vus dans un concept d’apprentissage exclusivement formatif.

  • Formation aux 1ers Secours Canin et Félin:

2 journées (continues ou séparées d’une semaine au plus) avec un maximum de 14 stagiaires pour un total de 14 heures de face à face pédagogique minimum abordant l’ensemble du contenu théorique mais en comparaison du niveau Sensibilisation : le double de temps est accordé aux ateliers de pratique pour que chacun puisse mettre en œuvre les éléments abordés dans un concept d’apprentissage formatif à visée certificative car les « SAVOIR » et les « SAVOIR FAIRE » sont évalués en fin de stage.

  • Pour les personnes désirant participer à passer le message au plus grand nombre, nous dispensons une formation de formateurs aux 1ers Secours Canin et Félin que nous souhaitons la plus éthique et respectueuse possible : 105 heures de face à face pédagogique découpées en 3 parties :

             – Tronc commun de formation

             – Pédagogie Appliquée aux Manipulations Coopératives Canine

            – Pédagogie Appliquée aux Premiers Secours Canin et Félin

N’hésitez pas à visiter notre site web www.premiers-secours-canin-felin-humanimal.com ainsi que notre Facebook, vous y trouverez des photos, des avis et des informations spécifiques. Vous y trouverez aussi le Calendrier de nos prochaines dates de formation.


[1] Statistiques de l’Identification des carnivores domestiques (I-cad)

Président et formateur de formateurs - Humanimal

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.