Numéro 5Animaux domestiquesItinéraire d’un chat qui miaule (et d’un propriétaire qui n’en peut plus)

Eva Morand15 octobre 20214 min

Alors que les humains ont délaissé la plupart de leurs sens pour miser sur le langage verbal, les chats, eux, utilisent peu le miaulement pour communiquer. On entend pourtant bon nombre de propriétaires affirmer qu’ils “discutent” avec leur chat, comme si l’humain avait déteint sur les félins. Debrief de la journée, choix du parfum de la pâtée, les thèmes de discussion varient, mais il est important de reconnaître qu’ils sont généralement initiés par l’humain.

Mais les chats dans tout ça, ils en pensent quoi ?

Je miaule, donc je suis

En réalité, le miaulement entre chats se limite à des situations bien particulières, comme entre la mère et ses chatons. Les petits miaulent pour prévenir leur mère qu’ils ont faim, sont coincés, sont isolés, ont froid, ou ont mal. À l’âge adulte, ces miaulements ne sont retrouvés que lors de conflits ou du rut.

Une fois ces situations énoncées, les miaulements quotidiens de nombreux chats ne trouvent pas d’explication. Pourtant la raison est simple, en miaulant, ils veulent attirer notre attention.

En effet, vous ne l’avez peut-être pas remarqué, mais lorsque votre chat miaule, vous le regardez, et ça, il l’a bien compris ! À défaut de jouir d’une totale liberté dans votre maison ou votre appartement, certains chats ont trouvé un moyen de gérer leur environnement (enfin, leur humain) en miaulant pour obtenir ce qu’ils souhaitaient : votre attention. Le tout, renforcé volontairement ou involontairement par vous-même qui le regardez et obtempérez : “Oui bien sûr mon chat, je me dépêche de te donner à manger” ou “Oh mon pauvre chat, tu es trop fatigué pour monter sur le lavabo, je vais t’aider”. Vous vous êtes reconnu ?

L’équation est vite faite dans le cerveau du chat : je miaule, on me regarde, et je finis par obtenir ce dont j’ai besoin (ou envie). Tellement simple.

Des races plus bavardes que d’autres

Contrairement à ce que l’on peut lire sur internet, on ne peut pas prédire le tempérament d’un chat en fonction de sa race. Néanmoins, force est de constater que les chats orientaux ont un trait commun, ils sont bavards. Les plus connues pour leurs capacités vocales sont les siamois. Ils miaulent, pour tout. “Bonjour”, “au revoir”, “je vais à la litière”, “je vais bien”, etc. Une véritable animation au quotidien !

On aime ou on n’aime pas, mais mieux vaut le savoir avant d’accepter de partager sa vie avec un chat bavard. Les autres races ne sont pas en reste. Ce n’est pas parce qu’un maine coon ou un chartreux a la réputation d’être moins volubile, qu’il ne miaulera pas. Tant que vous lui répondrez, il continuera, pour votre plus grand plaisir…ou pas !

Lutter contre les miaulements intempestifs

Le problème est que les miaulements ne suscitent pas le même engouement selon qu’ils sont entendus dans la journée ou au beau milieu de la nuit. Alors qu’un petit “miaou” de bienvenue à votre retour du travail fait fondre votre cœur, le miaulement de 3 heures du matin, lui, vous fait littéralement péter un câble.

Vous n’allez peut-être pas me croire, mais le responsable de cette situation : c’est vous ! Et oui, votre chat est intelligent, il sait que lorsqu’il miaule vous lui répondez. Par répondre j’entends : une douce réponse verbale, mais aussi lui hurler dessus « tais-toi », ou faire un mouvement alors que vous dormiez. Tout cela est interprété comme une réponse par votre chat. Ces actions montrent qu’il a réussi à attirer votre attention, alors pourquoi ne pas continuer ?

Pour que votre chat cesse d’avoir recours aux miaulements, ne lui répondez pas (du moins, pas lorsque cela vous dérange). Cela implique donc de rester muet et surtout immobile ! Votre chat risque de mettre plusieurs semaines à comprendre ce nouveau fonctionnement, il vous faudra donc persévérer !

Mais traiter le symptôme ne suffit pas. Pour le bien-être de votre chat, il est important de comprendre pourquoi il veut attirer votre attention. Chaque situation est différente, mais il est très fréquent que les chats miaulent par ennui. Après avoir dormi toute la journée (à défaut d’avoir pu se dépenser dehors), ils s’activent la nuit, moment où tout est calme et que les rongeurs sont de sortie. Il faut donc trouver un moyen d’occuper votre chat en lui proposant des gamelles éducatives, en cachant des croquettes ou des friandises dans votre maison lors de vos absences ou avant de vous coucher, en jouant avec lui (deux fois 10 minutes par jour), et en lui installant des points d’observation près des fenêtres. Avec des journées bien remplies (chasse à la croquette, jeux, observation), votre chat pourra se caler (un minimum) sur votre rythme circadien. Il sera mieux dans ses pattes et vos nuits moins bruyantes.

Sachez néanmoins, qu’en dehors de l’ennui, les miaulements nocturnes d’un chat peuvent aussi être le signe d’une maladie. Les chats âgés, atteints de troubles cognitifs, miaulent la nuit car ils ont perdu tous leurs repères. D’autres pathologies comme l’hyperthyroïdie, l’insuffisance rénale ou le diabète peuvent aussi inciter votre chat à s’exprimer vocalement. Alors, avant de penser que votre animal souffre d’un trouble du comportement, il est important d’en parler d’abord à votre vétérinaire.

Pour terminer, si votre chat miaule parce qu’il s’ennuie, inutile de le blâmer, il fait comme il peut. Il s’adapte à l’environnement que vous lui proposez qui, d’un point de vue de chat, est parfois pauvre. Heureusement, avec quelques ajustements simples, il devrait pouvoir reprendre sa vie de félin au sein de votre intérieur.

Site Web | + posts

Rédactrice et comportementaliste pour animaux

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Newsletter

Copyright © 2021 Savoir Animal. Tous droits réservés.