Mon journal animal : un magazine pour les jeunes défenseurs des animaux ! Interview de Camille Silvert

Savoir Animal15 avril 20215 min

Lancé en 2018, Mon journal animal, le magazine jeunesse créé par L214 Education, a déjà fait beaucoup parler de lui. Quel est l’objectif du journal, et à qui s’adresse-t-il ? Rencontre avec Camille Silvert de L214, aux manettes de ce magazine pour les jeunes défenseurs des animaux !

Bonjour Camille, et félicitations pour ce magazine jeunesse sur la défense des animaux ! Pourquoi avoir créé Mon journal animal ?

Eh bien, il s’agissait clairement de combler un manque. Aujourd’hui, la presse destinée aux enfants ou aux ados évoque souvent les animaux, à travers les dernières découvertes scientifiques ou encore, parfois, en relayant les scandales concernant les mauvais traitements dont ils sont victimes. Il manquait cependant un titre de presse qui se consacre entièrement à la question animale, et destiné à un jeune public… En effet, les jeunes sont aujourd’hui de plus en plus concernés et attentifs au sort des animaux, et ont souvent très à cœur de les défendre. Ce journal s’adresse donc à eux, pour les accompagner dans leurs réflexions, leurs connaissances et leur envie d’agir !

Destiné aux lecteurs de 10 à 14 ans, le journal aborde aussi bien les dernières découvertes scientifiques sur les capacités des animaux que des portraits d’animaux célèbres par leur destin particulier (Hans le cheval malin, les premiers animaux envoyés dans l’espace…). La rubrique “Plus tard je voudrais être” rassemble des entretiens avec des professionnels qui mettent leur métier au service des animaux. Quand on veut choisir un travail qui permet de leur venir en aide, on pense souvent au métier de vétérinaire, à juste titre. Mais on peut aussi aider les animaux en étant avocate comme Hélène Thouy, député comme Cédric Villani ou même… pâtissier (eh oui !), comme vous le verrez dans le prochain numéro avec Rodolphe Landemaine ! Le journal donne aussi la parole à des jeunes qui mettent en place des actions inspirantes, comme sauver des hérissons, créer un club de défense des animaux dans leur collège, ou encore recueillir une vache pour lui sauver la vie.

Quelles thématiques sont abordées dans le journal ?

Elles sont variées ! Dans chaque numéro, nous proposons un grand dossier qui aborde de manière approfondie des questions d’actualités, comme l’impact de la pollution plastique sur les animaux, ou encore les moyens d’aider les animaux d’Amazonie aujourd’hui. Certains articles rencontrent d’ailleurs un grand succès, comme le dossier sur les animaux imaginaires, l’interview d’Hugo Clément sur son impact pour les animaux en tant que journaliste, ou encore l’article sur les cochons qui jouent aux jeux vidéo !

Le journal est aussi souvent utilisé comme support en classe, par des enseignants de primaire ou de secondaire qui ont à cœur d’aborder la défense des animaux en cours : il s’agit en effet d’une véritable question de société, de plus en plus abordée en milieu scolaire. Le journal est d’ailleurs aussi pensé pour l’école ou le collège, puisqu’il est photocopiable et contient également des jeux, des exercices en lien avec les programmes, et même un poster pour la classe !

Si les sujets sont divers, l’angle est toujours le même : dans un langage adapté, Mon journal animal sensibilise les plus jeunes à la bienveillance et au respect des animaux. Les écoles et les enseignants peuvent s’abonner au journal sur notre site pour le recevoir gratuitement à chaque parution : en octobre, en janvier et en mai.

La presse s’est fait l’écho d’une polémique autour de Mon journal animal. Cette publication est-elle interdite dans les écoles ?

En effet, à la rentrée scolaire dernière, les lobbies agricoles se sont alarmés de l’envoi d’un exemplaire de démonstration de Mon journal animal à des établissements scolaires, auquel un abonnement était proposé. Contrairement à ce qui a été affirmé, notre magazine jeunesse n’est pas un tract ou une brochure, mais bien un titre de presse, enregistré à la Bibliothèque Nationale de France (BNF), et dont le contenu est vérifié comme tous les journaux destinés au jeune public : il est donc tout aussi légal de le proposer aux jeunes lecteurs que n’importe quel autre titre de presse adapté.

Par ailleurs, nous préparons le contenu du journal avec sérieux, et tous les articles sont contrôlés par le Conseil scientifique de L214 Éducation, qui rassemble des vétérinaires, des spécialistes en droit animalier, en philosophie, en psychologie de l’enfant, des enseignants, etc.

Où trouve-t-on le journal ? Peut-on s’abonner ?

Il est possible de se procurer les numéros déjà parus sur le site de la boutique L214. Et pour rester à la pointe de l’actu des animaux, il est aussi possible d’abonner votre enfant ou votre adolescent au journal : l’abonnement coûte 6 euros par an pour 3 numéros.

D’ailleurs, c’est le moment idéal pour s’abonner, puisque nous préparons actuellement le huitième numéro du magazine (déjà !) qui a pour thème « Des vacances pour les animaux ! ». Dans ce grand dossier, nous évoquons par exemple pourquoi les vacances sont un problème pour les animaux domestiques ou sauvages, mais aussi comment les jeunes peuvent agir pour faire de leurs vacances un moment privilégié pour défendre les animaux.

Merci beaucoup Camille, et longue vie à Mon journal animal !

En savoir plus :

Découvrez le site de Mon journal animal
Explorez toute la démarche L214 Éducation, la section pédagogique de l’association L214
Suivez L214 Éducation sur Facebook

Site Web | Plus de publications

La rédaction - Savoir Animal

Newsletter

Copyright © 2020-2021 Savoir Animal. Tous droits réservés.