ActualitésPolitique & AnimauxCi-gît la démocratie française

Guillaume Prevel19 février 20223 min

« La démocratie devrait assurer au plus faible, les mêmes opportunités qu’au plus fort » Mahatma GANDHI (1869-1948) homme politique, apôtre de la non-violence.

Un système inique qui favorise les « gros candidats »

Il ne reste que quelques semaines avant la clôture des dépôts des parrainages au Conseil constitutionnel et notre mouvement peine à obtenir les 500 parrainages. La faute à qui ? Certainement pas à la mobilisation des militants bénévoles du Parti animaliste qui travaillent durement et sans relâche pour obtenir des entretiens avec les élus  afin de les convaincre de parrainer une candidature centrée sur la question animale.

Depuis l’été dernier, ce sont des milliers d’appels qui ont été passés dans toute la France par une équipe de campagne motivée afin de faire de 2022, une année de grandes avancées pour la cause animale.

Dernièrement, Francois Bayrou a proposé de créer « une réserve de parrainages » de 200 à 300 élus afin d’aider certains candidats à obtenir les paraphes manquants.

Idée qui aurait pu être séduisante au demeurant si elle n’avait pas été conditionnée à un critère défavorisant les « petits candidats », à savoir de faire minimum 10 % dans les sondages.

Le Parti animaliste qui ambitionne de faire entre 4 et 5% et qui est rarement sondé serait de facto exclu de ce petit arrangement « démocratique » de l’élite politique de l’entre-soi.

Hommage funèbre à la démocratie

Le samedi 12 février, un happening un peu particulier a été organisé par l’équipe de campagne d’Hélène Thouy devant le siège de l’Association des maires de France. Un cercueil déposé devant le bâtiment et servant d’urne, voyait défiler des électeurs déposant de faux bulletins, sous la voix morne d’un scrutateur qui égrenait inlassablement ces quelques mots : « N’a pas pu voter ! »

Car c’est bien de cela dont il est question, dans cette mise en scène funèbre, l’absence de pluralisme politique et le rejet de toute une frange de la population condamnée à un vote par défaut ou à rejoindre les rangs majoritaires de l’abstention.

Des maires sous pression, et autre chantage…

Le Parti animaliste avait réussi à convaincre près de 300 élus d’accorder leur parrainage. À ce jour,  74 parrainages ont été validés par le Conseil constitutionnel.

Certains maires craignant de voir leur nom associé à notre jeune mouvement, nous ont indiqué avoir subi des « pressions » leur faisant craindre des « représailles » comme par exemple de se voir refuser une investiture par leur appareil politique aux prochaines élections, de perdre des subventions pour leur commune, ou encore nous indiquent qu’ils reçoivent des menaces venant du monde cynégétique.

Pendant que des candidatures sérieuses se voient mises en difficulté par les ennemis de la démocratie, certains se vantent d’avoir dépassé le millier de parrainages.

Au jeu ridicule de celui qui en aura le plus, c’est bien la démocratie et le pluralisme politique qui se trouvent être les grands perdants !

Elus ayant le pouvoir de parrainer, ayez ce sursaut républicain, qui permettra à des centaines de milliers de Français de se rendre aux urnes et de quitter les rangs de plus en plus imposants des abstentionnistes. La cause animale est un sujet très attendu par les Français, comme le prouvent de récents sondages qui indiquent que les Français adapteront leur choix de vote en fonction du traitement de la cause animale par les différents candidats lors de la présidentielle.

Parrainez Hélène Thouy pour donner du souffle à une campagne présidentielle atone, où la question animale n’est traitée que de façon superficielle ou de manière opportuniste !

Signez notre pétition : Défendons notre démocratie en grand danger !

Photo © Marie-Laurence de Lartigue

Guillaume Prevel
Guillaume Prevel
Site Web | Autres articles

Conseiller régional Ile-de-France du Parti Animaliste
Correspondant des Hauts de Seine du Parti Animaliste

Il y a un commentaire

  • Bijon

    19 février 2022 à 8h41

    LA PLANFTE N APPARTIENT PAS À L HUMAIN….RESPECTONS TOUS LES ETRES VIVANTS

Les commentaires sont fermés.

Newsletter

Copyright © 2020-2022 Savoir Animal. Tous droits réservés.