ActualitésAnimaux domestiquesUn animal n’est pas un jouet !

Marie de Launay21 décembre 20213 min

C’est Noël qui frappe à nos portes avec sa débauche de mets délicieux, arrosés de champagne pétillant, ses décorations somptueuses, sa bonne odeur de sapin et ses cadeaux à foison !

Et comme chaque année, sous ce sapin odorant, après la dégustation de ce repas de fête arrosé de  bulles de trop nombreux cadeaux qu’on offre comme des joujoux seront vivants.

Quel enfant aura été assez sage cette année pour enfin recevoir ce joli petit chiot, ce chaton si craquant, ce hamster tellement drôle avec sa cage gadget composée de tubes dans lesquels on verra galoper la bestiole…

Oh sur l’instant, en ce soir de fête, on entendra des milliers d’enfants les yeux remplis de larmes de joie remercier leurs si gentils parents pour avoir, enfin, cédé au caprice, ils jureront tout ce qu’on veut que l’animal sera aimé/choyé/câliné, qu’ils le sortiront, nettoieront sa caisse ou sa cage, qu’ils en prendront le plus grand soin…

Que ne dit-on pas comme bêtises quand on est jeune, innocent, inconscient ?

Et comme tout jouet reçu à Noël, l’enfant va rapidement s’en lasser, l’oublier dans un coin, s’en désintéresser. Il faut dire qu’un bébé animal grandit vite et que l’adorable boule de poils dont on a cru bon de confier l’éducation à un enfant sans connaître ses besoins primaires s’est mis à détruire, à salir, à mordre parfois. Après tout, les seules interactions qu’il a connues n’ont été que jeux un peu brusques.

Pour l’enfant il devient moins attirant, moins mignon, moins drôle. Après tout c’est le propre de l’enfance de passer rapidement d’une passion à l’autre, quelle sera la prochaine ? Un jeu vidéo peut-être…

L’entretien de la petite vie devient rapidement une obligation parentale, le cadeau devient corvée et c’est encombrant d’avoir des corvées.

Et puis Noël passé on arrive si vite aux vacances d’hiver. On n’avait pas pensé aux vacances, que va-t-on faire de la bestiole ? Le faire garder ? Pourquoi pas mais si Mamie est allergique aux poils ou que le voisin part lui aussi comment s’organiser ? C’est que ça a un coût de faire garder un animal pendant une semaine ça va amputer le budget de location de skis et là on ne parle que des vacances d’hiver, comment s’organisera-t-on cet été lorsque la durée sera plus importante ?

Et quand le problème n’est pas lié aux vacances il y a tant d’autres raisons d’être encombré…

Comment ça il faut sortir longuement et quotidiennement le chien alors qu’on vit en maison avec  cent mètres carrés de jardin ? Et pourquoi cette saleté de chat non castré fait du marquage partout dans mon appartement ? Mais comment un lapin peut-il puer autant, j’ai pourtant nettoyé sa cage il y a à peine huit jours…

Alors dans le meilleur des cas, on s’inventera une excuse et on déposera l’encombrant à la déchetterie du coin : le refuge, l’association, la S.P.A., après tout c’est bien leur rôle non ? Les moins courageux iront déposer Médor ou Mistigri au fin fond d’une forêt et démarreront bien vite, il ne faudrait pas que l’encombrant tente de suivre la voiture.

Les déchets de l’humanité seront plus créatifs : actes de barbarie ou tortures, absence d’eau et de nourriture jusqu’à ce que mort s’ensuive… Après tout, cet encombrant est à eux, ils l’ont payé assez cher, ils peuvent en faire ce qu’ils veulent non ?

Soyez courageux, ne cédez jamais aux caprices des enfants qui réclament à cor et à cri un animal à Noël, ils vous en voudront sûrement quelques jours ou quelques semaines mais l’animal ne subira pas votre faiblesse toute sa vie.

Merci et joyeux Noël !


N’hésitez pas à lire Le Poney de Noël qui raconte le destin d’un poney offert comme un cadeau et qui va rapidement devenir encombrant. L’intégralité des bénéfices est reversée à l’association Handi’Cats pour son projet de création d’un refuge pour animaux handicapés.

+ posts

Auteur

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Newsletter

Copyright © 2020-2022 Savoir Animal. Tous droits réservés.