Numéro 5Animaux domestiquesDes chats à l’école, une expérience hors du commun avec la pédagogie Candide liée à la ronronthérapie

Céline Brusa15 octobre 20214 min

En 2012, Michèle Bourton fonde la pédagogie Candide liée à la ronronthérapie. L’objectif est d’introduire des chats dans les salles de classes afin que les élèves profitent des bienfaits des félins auprès d’eux. Pour cela, elle crée une école hors contrat, celle qu’elle dirigera pendant près de sept ans.

Une idée innovante : la pédagogie Candide liée à la ronronthérapie

Cette conception novatrice d’une éducation liée à la ronronthérapie ne peut être dissociée du vécu de sa fondatrice. En effet, Michèle Bourton survécut à une enfance terrible incluant des maltraitances voire des tortures, séquestration dans une cave et isolement.[1] Pourtant, dans cet enfer quotidien, elle parvient à garder la  force de vivre grâce à des chats s’engouffrant par la lucarne de la cave. Ils incarnent un rôle fondamental dans le développement de la petite fille en lui apportant de l’affection, en la soignant même de ses blessures. Michèle découvre l’amour inconditionnel, celui qui ne juge pas, celui qui se fiche que l’on soit sale, moche ou triste. Grâce à une rencontre exceptionnelle alors qu’elle a 16 ans et demi, elle est adoptée par un homme qui l’encourage à passer son bac (même si elle a déjà 33 ans !) et à faire des études supérieures. Elle devient enseignante en histoire et géographie en collège et lycée de l’Education nationale.

Lasse de ne pouvoir porter de l’attention à chacun de ses élèves, elle décide de monter son propre établissement scolaire. Elle choisit d’imposer des effectifs très réduits pour favoriser la proximité des élèves avec les enseignants (15 enfants par classe au maximum). Elle instaure la fin des devoirs à la maison pour que chacun ait une chance d’être soutenu dans sa démarche d’apprentissage. Les devoirs sont faits en classe, avec l’enseignant concerné par la matière. Elle complète cela par le respect des rythmes physiologiques en autorisant les élèves à aller boire ou à aller aux toilettes dès que cela est nécessaire. Dans l’école de ses rêves vivent des chats car leur présence a été vitale pour elle dans son enfance. Michèle souhaite que ses petits apprenants aient la chance de connaître et de ressentir autant de bien-être qu’elle auprès de ces animaux.

Une expérience unique à dupliquer : le groupe scolaire indépendant Candide

C’est dans le Vaucluse, à L’Isle sur la Sorgue que s’ouvre le premier établissement scolaire dirigé par Michèle Bourton. Après six ans de fonctionnement, ce sont 75 élèves qui bénéficient de cette pédagogie et 15 chats qui se promènent de classe en classe à la recherche de câlins ou de compagnons de jeux. Les effets des chats sur le comportement et les résultats scolaires des enfants sont édifiants. Les études portant sur les résultats des enfants montrent que 100% des élèves ont augmenté leur moyenne par rapport à celle qu’ils avaient en entrant à Candide. 51% d’entre eux ont une moyenne générale comprise entre 14 et 19 en fin de cursus à Candide et pour 56% d’entre eux, leur moyenne générale a gagné entre 2 et 4 points.

Les chats apportent de nombreux bienfaits sur la détente et la concentration des candidiens. Il est prouvé désormais que le chat, par les vibrations de son ronronnement, déclenche les hormones du bonheur et du bien-être comme en témoigne Charline : «Lorsque je n’arrive pas à réaliser un exercice, je caresse le chat et je me reconcentre très vite grâce à lui ». Zoé explique : « Je suis heureuse de venir à Candide chaque matin car Donald a besoin de moi ».

Très vite, tout s’enchaîne, Michèle Bourton et Céline Brusa, sa directrice adjointe présentent ce nouveau concept à l’ONU en 2018 et en 2020.

Et maintenant ?

L’école Candide doit fermer ses portes en 2019 pour des raisons indépendantes de la volonté de ses dirigeantes. Les propriétaires des locaux souhaitent vendre le lot comprenant l’établissement scolaire ainsi que leur maison d’habitation. Ne pouvant acquérir ce bien, l’association gestionnaire de l’école opte pour la fermeture définitive. Très vite nait l’ONG Candide International dont l’idée de la création était déjà présente dans les esprits depuis plusieurs années. Sa vocation est de diffuser la pédagogie Candide liée à la ronronthérapie à l’international en créant des écoles de haut niveau dans les pays demandeurs de l’Afrique (le Bénin et le Togo par exemple actuellement), mais aussi sur tous les autres continents. Le concept devient la pédagogie Candide liée à l’intelligence animale.

Le principe est d’introduire des chats bien sûr dans les classes mais aussi de développer la connaissance et l’amour des animaux pour que, devenus adultes, les élèves désirent plus que tout protéger la faune et leur environnement tout en ayant un bagage scolaire solide.

Ses projets s’inscrivent dans une démarche de mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable (ODD) instaurés par l’UNESCO.

Michèle Bourton et l’ONG Candide International seront présentes aux 2e Assises de la Prévention et de la Protection Animale à Saint-Mandé le 23 octobre 2021.

Michèle Bourton assurera plusieurs séances de dédicaces dans différentes manifestations à travers la France et à l’étranger.

Pour plus d’informations sur nos dates et lieux de passages, vous pouvez consulter :

Pour nous contacter :


[1] Michèle Bourton a publié son autobiographie À l’école des chats, quand les animaux nous rendent humains  aux éditions Louise Courteau, mai 2021.

+ posts

Présidente de l' ONG Candide International

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Newsletter

Copyright © 2021 Savoir Animal. Tous droits réservés.