Numéro 9Education des adultes« Bêtes à penser » où l’on parle d’intelligence animale

Manon Gélibert17 octobre 20223 min

Lancé en septembre 2022, le compte Instagram « Bêtes à penser » a été créé pour sensibiliser le grand public à la cause animal en vulgarisant des recherches scientifiques sur l’intelligence, le comportement et les émotions animales.

Concrètement, « Bêtes à penser » ça parle de quoi ?

Nous autres, primates, sommes les seuls animaux dotés d’émotions, d’empathie, de logique… VRAIMENT ?
« La hyène serait vicieuse », « les homards ne ressentent pas de douleurs, on peut donc les mettre vivants dans de l’eau bouillante pour les cuire », « les pigeons sont idiots »… tous ces préjugés vont être déconstruits avec une approche scientifique issue principalement de l’éthologie, de la psychologie et de la neurologie, complétée par un brin d’humour.

On va alors parler des intelligences animales, de leur psychologie, de leurs comportements, de leurs capacités à ressentir des émotions et des sensations. On va explorer leur monde sensible, la fameuse sentience et appréhender leur Umwelt sous un angle anthropomorphique. Actuellement, c’est la meilleure méthode dont nous disposons pour les comprendre à travers notre « filtre d’humains ». C’est donc une technique efficace pour susciter l’empathie envers nos colocataires terrestres.

Au travers des publications, vous rentrerez dans la tête des Bêtes pour comprendre leur réalité.

Les stories viendront donner quelques conseils de lecture, expliquer certaines études scientifiques, rendre visible l’actualité sur la biodiversité.

Mais pourquoi sensibiliser à la biodiversité ? Quel intérêt ?

Les scientifiques ont déterminé les cinq causes de l’érosion de la biodiversité et sans grande surprise, nous n’y sommes pas pour rien :

  • Destruction des habitats, notamment due à l’urbanisation et au développement des infrastructures de transports

  • Surexploitation d’espèces sauvages via la pêche intensive, la déforestation ou le braconnage

  • Pollution de l’eau, des sols, de l’air

  • Changement climatique, qui contribue à modifier les milieux de vie des espèces qui doivent alors migrer ou adapter leur mode de vie

  • Espèces exotiques invasives qui mettent en péril les écosystèmes locaux

Et jusque dans notre quotidien, les lobbies agroalimentaires ou textiles rendent invisible la torture animale, pour nous faire consommer toujours plus de produits issus de leur exploitation. En effet, qui peut réaliser que sa tranche de jambon rose de supermarché a été découpée dans la cuisse d’un porc stressé, élevé dans des conditions trop souvent insalubres.

Il faut donc changer de regard et prendre conscience de la souffrance et de l’extinction que l’on cause !

Pourquoi la cause animale me touche tant ?

En ayant grandi à la campagne entourée d’animaux, avec un père travaillant dans le milieu de l’environnement, je ne pouvais qu’être sensible aux êtres vivants qui composent la Nature. Ayant conscience du déclin de la biodiversité, cette page est ma « part du colibri » pour contribuer à faire prendre conscience de l’urgence au plus grand nombre.

Militante pour la cause animale, je me bats pour mettre fin à cette instrumentalisation démesurée et irresponsable, pour leur bien et pour notre propre survie. Sans eux nous ne sommes plus. En plus, une nature en bonne santé nous rapporte des milliards !

Je terminerai par cette phrase issue d’un titre de livre de F. de Waal :

« Sommes-nous trop bêtes pour comprendre l’intelligence animale ? ».

A noter !

Rendez-vous sur la page Instagram « Bêtes à penser » pour rentrer dans la tête des animaux aussi minuscules soient-ils : instagram.com/betes_a_penser

Pour toute autre question sur des interventions ou collaborations, n’hésitez pas à me contacter à l’adresse mail suivante : betesapenser@gmail.com

Partageons notre réseau : linkedin.com/in/manon-gelibert


Manon Gélibert
Autres articles

Créatrice de la page Instagram « Bêtes à penser »

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Newsletter

Copyright © 2020-2022 Savoir Animal. Tous droits réservés.