Un nouveau podcast pour défendre le vivant : Combats – 3 600 cétacés sont captifs dans les delphinariums du monde

Savoir Animal7 juillet 20214 min

Le nouveau podcast Combats a invité Christine Grandjean de l’association C’est assez ! pour ses épisodes de rentrée. Ces épisodes sont disponibles à l’écoute ici, en avant-première.

Combats est le petit frère du podcast naturaliste Baleine sous Gravillon (BSG), qui avait déjà eu les honneurs de Savoir Animal.

Le grand frère Baleine sous Gravillon est naturaliste et scientifique, il raconte le vivant, le décrit, l’explore. Le petit frère Combats est tout aussi rigoureux et scientifique mais sa vocation est de rejoindre sur le front ceux qui défendent le vivant. Combats donne la parole à celles et ceux qui luttent, celles et ceux qui sont sortis de la passivité et qui ont choisi l’action. Comme disait Victor Hugo: «Vient un moment ou parler, débattre, ne suffit plus. Il faut agir.» C’est Lamya Essemlali qui avait prononcé cette phrase, la devise cardinale de Sea Shepherd au micro de Marc Mortelmans, qui anime BSG et Combats.

Le premier invité de Combats est Roger Lahana, fondateur de No Corrida, qui lutte pour l’abolition de cette « tradition » barbare. Posément, il déroule l’historique et les faits concrets indiscutables sur la réalité de la corrida. Les auditeurs sont assez grands pour en tirer eux-mêmes les conclusions. Combats ne prétend jamais dire ce qu’il faut penser, mais donne des éléments concrets et vérifiables pour se forger une opinion et se responsabiliser. Cesser d’être passif, devenir acteur. L’épisode est déjà disponible en ligne, ainsi qu’un épisode de présentation de ce nouveau podcast, ses méthodes, ses objectifs.

https://smartlink.ausha.co/combats

La 2e invitée de Combat sera donc Christine Grandjean, la fondatrice de C’est assez ! en 2013. Vous y apprendrez que près de 3 600 cétacés (dont 3 000 dauphins, les 8/10e) sont détenus dans les parcs aquatiques à travers le monde, dont 25 en France.

Ces chiffres proviennent d’un rapport de World Animal Protection de 2019, ironiquement intitulé « Behind the smile » (« derrière le sourire »).

L’ONG a répertorié 336 parcs marins détenant des cétacés dans 54 pays.

5 pays cumulent 60% du total : Chine (23%-700), Japon (16%-500), États-Unis (13%-400), Mexique (8%-240) et Russie (5%-140) (Espagne (4%-100).

Même si, en Occident, l’opinion publique a commencé à s’opposer aux parcs marins, en partie grâce au succès phénoménal du documentaire « Blackfish » (2013), la Chine continue d’augmenter considérablement le nombre de ses delphinariums.

Selon World Animal Protection, les dauphins captifs rapporteraient entre 1 et 5 milliards de dollars de revenus.

En France, il reste, 4 orques et 21 dauphins, au Marineland, à Antibes (Alpes-Maritimes), et à Planète sauvage, à Port-Saint-Père (Loire-Atlantique). Dans l’Oise, le parc Astérix a fermé son delphinarium le 1er février. Sept dauphins ont été replacés au sein de parcs européens. Une femelle malade, Femke, âgée de 39 ans, a été euthanasiée.

Les 4 épisodes consacrés aux delphinariums, un tour d’horizon historique, géographique, politique et scientifique sont disponibles ici en avant-première.

https://bit.ly/delphinariums_1de4_CBThttps://bit.ly/delphinariums_3de4_CBT
https://bit.ly/delphinariums_2de4_CBThttps://bit.ly/delphinariums_4de4_CBT
Photo © Sylvain Corbel
Tursiops Aduncus – Grand Dauphin de l’Océan Indien

Pour soutenir Baleine sous Gravillon, Combats et Nomen:

http://bit.ly/Helloasso_BSG

https://www.facebook.com/baleinesousgravillon

https://www.instagram.com/baleine.sous.gravillon/

https://www.linkedin.com/in/marc-mortelmans-bsg/detail/recent-activity/shares/

https://twitter.com/Podcast_bsg

https://www.youtube.com/channel/UCOep0GNt2hZNvgUwZZSMLqQ

Site Web | Plus de publications

La rédaction - Savoir Animal

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Newsletter

Copyright © 2020-2021 Savoir Animal. Tous droits réservés.