ActualitésAnimaux domestiquesL’observation : clé de sécurité pour permettre au cheval et au client d’être acteurs

Mécénat Léonie9 septembre 20226 min

Mécénat Léonie, qui a pour vocation de promouvoir l’Accompagnement Avec le Cheval dans le but de démocratiser sa pratique et de professionnaliser le métier sur le fondement des meilleures pratiques, sera présent à l’Equimeeting, rencontre annuelle des professionnels de la médiation équine, qui ouvre au public les conférences et actualités des métiers de l’accompagnement, à Pompadour.

Mécénat Léonie interviendra le 16 septembre à 9h00 lors de la session 7 sur les équidés de médiation avec les interventions conjointes de Martine Hausberger, docteure en Ethologie, spécialiste mondiale de l’éthologie scientifique, directrice du département de recherche de Rennes 1, et Claire Neveux, éthologue et présidente de l’agence Ethonova, spécialisée en implémentation du bien-être équin.

Florie Laclautre, ingénieure et équicienne certifiée Equicie France (diplôme reconnu par l’Etat, agrément Education Nationale), dirigeante des Chevaux du Bocage dans l’Allier et équicienne d’Equifid’Aile et Dr. Sabrina, Nouiri-Mangold, docteure en sociologie et équicienne de formation, membres du comité scientifique de Mécénat Léonie, présenteront : ” Observer le cheval pour sécuriser l’activité en laissant la possibilité au client et au cheval d’exprimer leurs points de vue. ”

En effet l’Accompagnement Avec le Cheval, dans la spécificité métier de l’équicie, s’inscrit dans la relation d’Aide, c’est une guidance dans laquelle le praticien spécialiste de la relation inter- et intra- espèces permet la mise en place et le développement d’une relation entre le Cheval et la Personne, cette relation est source d’un LIEN, qui a un impact thérapeutique, éducatif et social. Le Cheval est au cœur du dispositif et son bien-être de son point de vue est la condition de réalisation de cette rencontre guidée. Aussi la guidance de l’activité et sa sécurisation repose sur la connaissance scientifique du comportement du Cheval, de ses codes sociaux et d’une application concrète à l’activité, c’est-à-dire que la compétence socle est l’éthologie scientifique appliquée.

« L’équicie ou l’art du lien entre le cheval et une personne. L’équicie c’est de l’éthologie appliquée à une relation inter-espèces humain / équin, et ce, du point de vue du cheval ». Isabelle Claude, Présidente de la Fédération Nationale Handi Cheval, Dirigeante de l’Ecole Européenne des Equiciens.

La réussite et la sécurité ne sont plus assurée par le contrôle mais par la communication, rendue possible par la connaissance et la pratique de l’éthologie scientifique appliquée.  Cette intervention va exposer cette pratique sur le sujet de la sécurité : l’ observation : clé de la sécurité pour permettre au cheval et au client d’être acteurs.

Le cheval étant un être vivant sensible, il est de fait plus imprévisible qu’un vélo et par extension, les séances en compagnie d’un cheval, qu’il s’agisse de sport, de loisirs, ou de médiation ; de séances à pied ou montée, peuvent s’avérer plus dangereuses pour les clients. L’enseignant ou le praticien se doit d’anticiper les impondérables liés à l’environnement et à l’état émotionnel du cheval. Toutefois, pour faciliter le travail de sécurisation de l’activité, un ensemble de normes, de manières de faire, de règles et d’interdictions que l’on apprend dès le plus jeune âge telles que « ne jamais passer derrière un cheval », « curer les pieds en restant à l’épaule », « monter par le côté gauche », sans que pour autant ces normes (ayant eu un sens à un moment donné) sont érigées comme des vérités absolues (qui seraient toujours vraies en toutes circonstances, indépendamment du contexte). Elles ne soient jamais questionnées et leur sens n’est jamais expliqué aux clients et elles ne font d’ailleurs pas nécessairement sens pour l’équidé. Nous proposerons dans cette communication de questionner ces vérités en matière de sécurité de l’activité, mais aussi en matière de bien-être du client et du cheval.

Pour que le cheval ait un rôle éclairant en Accompagnement Avec le Cheval, il faut le laisser en être acteur. Le praticien en Accompagnement Avec le Cheval est là pour soutenir et accompagner les échanges cheval/humain avec les outils de l’éthologie scientifique comme gage de sécurité.

Il s’agit de montrer que l’observation du cheval (avec les armes de l’éthologique scientifique), en situation, est indispensable à la pratique de toute activité avec un équidé et cela d’autant plus lorsque l’on prétend accompagner des personnes dites « en situation de handicap ». Il s’agira de montrer que la connaissance du répertoire comportemental des équidés, associée à l’observation du cheval en situation, permet non seulement de garantir le bien être du cheval, mais aussi celui du client, en rendant le praticien attentif à ce qui se passe réellement en séance et en le prémunissant de projections hâtives sur le cheval, le client et sur ce qui garantirait a priori la sécurité de l’activité.

La méthode utilisée est l’observation des indicateurs comportementaux du cheval durant la séance d’équicie. Il s’agit de repérer chez le cheval, les indicateurs, de bien être ou de mal être, au cours de l’activité, à partir des grilles d’observation du cheval proposées par les éthologues scientifiques.

Nous montrerons ici par l’analyse de trois cas en situation réelle et non dans le cadre d’un protocole expérimental, comment l’observation du cheval en situation a permis aux équiciennes d’adapter continuellement le déroulement de leur séances, en même temps qu’elle a permis de sécuriser l’activité sans pour autant rentrer dans un rapport moralisateur et infantilisant du client, en lui laissant toute la place de s’exprimer et d’agir à sa manière. 

En partant d’analyses de cas observés en séances, nous montrerons que l’observation scientifique des comportements du cheval permet de se prémunir d’en faire un support de projection de normes et de règles relatives à la sécurité de l’activité, mais aussi de projections autour de ce qui conditionne son mal être ou son bien-être, de ce qui pourrait lui faire plaisir ou au contraire l’effrayer. En effet, l’ethnocentrisme et l’anthropomorphisme ne sont jamais bien loin et il est aisé de « penser à la place » du cheval et à la place du client, alors que l’on ne partage pas le même Umwelt qu’eux. A défaut de pouvoir se mettre réellement à leur place, la science nous donne des gardes fous pour éviter de projeter sur l’autre, (qu’il soit cheval ou humain), nos propres représentations du monde et ainsi de les enfermer dedans.


Mécénat Léonie est une structure philanthropique dont l’objectif est de lever des fonds pour soutenir l’accès des Bénéficiaires à un Accompagnement Avec le Cheval professionnel et sécurisé, développer des programmes dédiés, et soutenir le développement de centres équins avec au cœur des pratiques métier : le bien-être équin du point de vue du cheval c’est à dire de l’éthologie scientifique appliquée.


Mécénat Léonie
Autres articles

Structure philanthropique dont l'objectif est de lever des fonds afin de financer les séances des bénéficiaires, le développement de centres équins, la reconnaissance institutionnelle et la Cause équine, qui est transversale.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Newsletter

Copyright © 2020-2022 Savoir Animal. Tous droits réservés.