Animaux domestiquesNuméro 3L’association du Sanctuaire d’Aiseirigh : nous prenons en compte l’individualité de chaque animal

François Garçaut15 avril 20214 min

Bienvenue chez eux ! 

Nous habitons, Julie Nicolas, François Garçaut et notre petite famille au milieu de leur territoire, situé sur la commune de la Celle-Sous-Gouzon dans la Creuse. Nous sommes au total trois membres fondateurs, avec Cécilia Sanchez, secrétaire qui nous aide à distance à régler l’administratif et à gérer les réseaux sociaux, etc. 

Eux, ce sont les animaux ! Nous pensons qu’ils ont trouvé enfin un lieu adapté à leur désir de vivre, comme leur comportement nous le prouve au fil du temps passé ensemble.

Nous sommes entourés d’une dizaine d’équidés, sauvés de l’abattoir qui coulent une retraite paisible sur les 10 hectares de nos pâtures, ainsi qu’avec des chats, abandonnés, maltraités dans le passé ou encore des chats sauvages ou agressifs.

L’association du Sanctuaire d’Aiseirigh est née en juillet 2018, avec des installations aux normes de la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations et classées ICPE (installations classées protection de l’environnement) par la Préfecture. Notre association à but non lucratif est reconnue d’intérêt général, nous pouvons donc délivrer un reçu fiscal afin de déduire les dons des impôts. Nous remercions d’ailleurs tous nos donateurs.

Le rôle que l’on s’est donné, avec envie et plaisir, est d’accueillir des animaux à qui la vie n’a pas été des plus facile suite à une mauvaise sociabilisation éducative, ou par des comportements dû à une pathologie non détectée, qu’elle soit psychologique, physique. 

Nombreux ont eu de multiples familles. Ils ont vu ou revu des éducateurs, des comportementalistes. Mais rien n’a changé. Deux possibilités sont alors envisagées, la plus irrespectueuse réside dans une issue fatale, l’euthanasie et la seconde, repose sur nous. Nous pensons que cette sentence par l’humain est lâche. Il est clair que l’on ne peut pas aider n’importe quel animal dit dangereux, cheval ou chien, mais des distinctions sont à prendre en considération.

Des professionnels de la protection des animaux, des associations et leurs bénévoles, des éducateurs, des comportementalistes et de plus en plus de vétérinaires choisissent de ne pas pratiquer d’euthanasie. Ils nous contactent afin de placer l’animal dit dangereux dans notre sanctuaire.

Nous ne pouvons accueillir beaucoup plus de chiens comme nous le souhaiterions bien évidemment. Néanmoins avec l’aide des personnes passionnées, nous avons un très bon réseau de contacts, ensemble nous sommes plus forts ! Notre page Facebook est de plus en plus suivie, et bientôt un site internet du Sanctuaire sera disponible. 

Il n’y a pas d’acharnement de notre part. Cependant s’il est possible de faire en sorte d’écouter la vie d’un animal, nous le faisons. Il s’agit d’une question d’humanité !

Ce qu’il faut faire n’est pas toujours très facile, mais rien n’est impossible. Créer des structures comme la nôtre aiderait toutes les autres associations qui pourraient  ainsi replacer, sans porter atteinte à la vie d’un être vivant, des animaux qui ne rentrent plus  dans le cadre de la vie social des familles en général. 

Une grande partie de notre temps consacré à l’association est de répondre aux multiples appels et messages que nous recevons, nous sollicitant afin de renseigner les structures associatives et les particuliers, sur les races et les comportements des différents types de chiens loups et de chiens nordiques. 

Julie, de par son réseau, met en relation avec d’autres structures amies, plus en adéquation avec la situation rencontrée, les personnes cherchant une solution pour leur animal, qui n’a pas ou peu de souci de comportement.

Nous accueillons en priorité les animaux qui ont pour seul avenir l’euthanasie.

On nous contacte régulièrement pour trouver une solution pour des animaux en difficultés. De fait, nous aidons les personnes.  

Nous tenons également à prendre en charge des animaux très âgés car il nous paraît indispensable de secourir des animaux qui ont pour certains, perdu leur humain ou qui ont eu plusieurs familles au cours de leur existence, afin de leur offrir une retraite sereine, sécurisée et définitive. Ce n’est pas pour nous de l’ordre du symbolique car il s’agit d’ un acte de respect. On ne peut pas se débarrasser d’un être qui a accompagné une personne toute sa vie, uniquement en raison de son décès ! C’est une injustice sans nom face à ces deux vies qui n’en faisaient qu’une.

Il y a plusieurs possibilités pour nous aider afin d’offrir aux animaux le meilleur bien-être qu’il soit. Le teaming à 1 euros par mois est l’une des solutions les moins onéreuses, plus de 120 personnes nous accordent crédit et confiance en se servant de ce moyen, et il va s’en dire qu’1 euro + 1 euro +… finit par faire une belle somme qui servira, par exemple, à acheter une niche solide et isolée. Cette aide est importante pour le Sanctuaire. Nous vous remercions.

Sanctuaire d’Aiseirigh

6 la goutte 23230 la Celle-Sous-Gouzon 

sanctuaire.aiseirigh@gmail.com 

https://www.teaming.net/sanctuaired-aiseirigh

https://m.facebook.com/sanctuaireaiseirigh/

https://www.instagram.com/sanctuaire.aiseirigh/?hl=fr

François Garçaut
Autres articles

Association du Sanctuaire d’Aiseirigh

2 commentaires

  • Augendre Patrick

    17 avril 2021 à 9h34

    Malgré les difficultés grâce à votre persévérance et votre abnégation vous avez rendu votre projet viable!
    Bravo à vous et merci pour les animaux qui trouvent chez vous un havre de paix 👍🐴🐺🐶🐱

  • Suratteau Anne-claire

    15 avril 2021 à 20h01

    Quelle preuve de détermination et de courage pour être arrivés à créer ce sanctuaire ! 🙏 en effet vous nous avez prouvé que c’était difficile mais pas impossible. BRAVO !!!!

Les commentaires sont fermés.

Newsletter

Copyright © 2020-2022 Savoir Animal. Tous droits réservés.