ActualitésSolidaritéExpulsion programmée du refuge de Sound of Animals en Thaïlande

The Sound of Animals28 avril 20216 min

Actualité dramatique pour le refuge de Michaël Chour en Thaïlande

Le refuge de Michaël Chour en Thaïlande (région de Buriram) vient de se voir signifier par le Département territorial  thaïlandais son expulsion, dans les 30 jours, soit le 21 mai prochain ! C’est un véritable cauchemar ! Le refuge sera démoli et Michaël Chour sera emprisonné s’il n’a pas évacué les lieux ! L’avenir des chiens est quant à lui abominable, ils finiront à la fourrière locale qui est un enfer, un vrai mouroir, ils n’y survivront pas.

Comment le Département territorial en Thaïlande peut-il décider du futur des animaux qui ont été sauvés ? C’est une compétence relative au bien-être animal qui dépend du Département de l’élevage ! Or, ce dernier se dérobe à ses responsabilités en mettant la vie de ces chiens en danger. Les Départements ne semblent pas communiquer entre eux…

Le refuge n’est apparemment pas aux normes prévues dans ce cas de figure mais Sound of Animals n’a en aucun cas été averti par les autorités thaïlandaises que le refuge ne pouvait pas y être construit !

Nous avons donc lancé un appel de fonds pour un nouveau refuge et acheté un terrain qui répond aux normes en vigueur, mais nous avons besoin de plus de temps pour récolter les fonds nécessaires à la construction des boxes, l’équipement du refuge en eau et électricité, etc… Nous y sommes arrivés malgré la conjoncture difficile liée à l’épidémie Covid 19 avec ses confinements et la 1ère étape des travaux est en cours.

Quant à l’expulsion, le Département territorial a été sollicité afin d’obtenir un délai supplémentaire, mais celui-ci a été refusé. Le Département de l’élevage, quant à lui, nous répond qu’ils ne peuvent rien faire. C’est impardonnable. Le Département territorial va démolir le refuge, alors qu’un délai de 6 mois ne leur porterait en aucune manière préjudice. Sound of Animals est le seul acteur de terrain qui puisse apporter son soutien à ces chiens et il se voit ainsi privé de son refuge.

Ces chiens ne survivront pas s’ils sont renvoyés à la rue. Ils sont habitués au contact humain, ce qui les met en danger de rentrer en conflit avec la population locale. Ils auraient également plus de risques d’être gravement blessés, de faire l’objet du trafic de viande de chiens à destination des pays voisins de la Thaïlande, d’être abattus pour être consommés. Bien que ce soit illégal en Thaïlande, cela se produit malheureusement encore. Même s’ils échappent à ce sort, ils ne sont pas armés pour survivre dans les rues, ils seront attaqués par les chiens des rues car ils seront perçus comme une menace à l’accès au peu de nourriture disponible au vu de la pandémie du Covid 19 notamment.

Si le refuge est fermé, plus aucun chien ne pourra être sauvé, les chiens qui sont en famille d’accueil ou dans les rues ne pourront plus être aidés puisqu’il n’y aura plus de structure de base pour organiser leur survie. Plus de 1000 chiens seront alors sans abri et relâchés dans les rues de Thaïlande !

Sound of Animals  a donc lancé un appel à l’aide via les réseaux sociaux (Facebook, Instagram et Twitter) afin de sensibiliser les autorités thaïlandaises, mais aussi les médias, à la situation catastrophique dans laquelle se retrouve Michaël Chour et ses chiens.

Une solution provisoire va peut-être être trouvée : la location d’un terrain conforme pour y installer un refuge provisoire. Toutefois, le coût d’aménagement de ce terrain s’élèverait à 50.000€ (construction de chenils à double étage, achat d’une pompe et d’un générateur, travaux de clôture du terrain, …). C’est une somme considérable pour du provisoire !

Historique du refuge

Michael Chour, un Français  en voyage en Thaïlande, a décidé il y a 15 ans, après avoir vu les atrocités dont y sont victimes les chiens de tout quitter pour s’installer en Thaïlande. Michael Chour et sa femme Tan ont ainsi bâti un refuge dans le district de Buriram dans le nord de la Thaïlande. Près de 300 chiens sont hébergés dans ce refuge. Leur bien-être est primordial et la politique du refuge est fondée sur la compassion, la gentillesse, le respect et un véritable amour des animaux.

Les animaux de notre refuge ont été victimes de violence humaine (attaques au couteau, à la machette, …), d’abandon, de maltraitance et de négligence, sans parler de la menace d’abattage dans les abattoirs du Cambodge, la frontière étant proche de la région où se trouve le refuge. Tous les animaux ont été sauvés par les Chours. Ils sont pris en charge par une petite équipe composée de locaux dévoués. Ils sont responsables des soins quotidiens et veillent à ce que tous les besoins des chiens soient satisfaits. Cela comprend les promenades, l’alimentation et le maintien d’une aire de repos propre et confortable. Outre les besoins physiques des chiens, il existe différents types de blessures internes et externes à traiter, car beaucoup de chiens sont profondément traumatisés par leurs expériences antérieures avec les humains. Avec de l’amour, des soins et le temps, nos chiens sont réhabilités afin qu’ils puissent être adoptés dans des foyers aimants pour vivre la vie qu’ils méritent. 30% des chiens sont toutefois inadoptables. Traumatisés, ils finiront leurs jours au refuge.

Le statut du refuge ne permet pas de recevoir des aides financières du gouvernement et nous avons un nouveau refuge de 110 chenils à construire.  Sans aide, sans soutien, le combat est perdu d’avance.

L’urgence est réelle, le maintien du refuge et la construction d’un nouveau ne dépendent que de donations privées.

Une collecte a été lancée afin de récolter les fonds nécessaires pour débuter la construction d’un nouveau refuge pouvant accueillir 500 chiens. Le terrain est d’ores et déjà acquis (10 000m² soit la taille du Stade de France !). Notre  projet est d’accueillir les chiens du refuge actuel, mais également une partie des 700 chiens qui vivent dans les rues et que Michaël nourrit et soigne depuis des années. Ils méritent d’avoir enfin un toit et être en sécurité.

Interview de Michaël Chour : https://www.youtube.com/watch?v=xgOjJPlf-1Q

La vie au refuge : https://www.youtube.com/watch?v=_nvPw2gUMs4

Michaël Chour, Président de Sound Of Animals

https://www.thesoundofanimals.fr/

https://www.facebook.com/groups/970392223312331

https://www.facebook.com/donate/877034119541061/

 

Site Web | Plus de publications

5 commentaires

  • Marie-Christine Chappard

    1 mai 2021 à 12h25

    Ne rien attendre des autorités Thaïlandaises,quand on voit la maltraitance envers les éléphants, pour distraire les touristes , et gagner de l’argent, une honte, et là ces pauvres animaux leurs avenirs, la mort, ce Monsieur qui s’est mobilisé, maintenant au désespoir, l’aider mais une goutte d” eau dans un océan !….essayons même, si c” est tout petit, tous ensemble

  • Marie-Christine Chappard

    1 mai 2021 à 11h24

    Le nouvel endroit sera autorise definitivement ?
    Respect a ce monsieur

  • Dominique lemaiitre

    28 avril 2021 à 19h14

    Mon dieu si j’avais l’argent je vous aiderais de suite.Je me sens tellement impuissante..J’aimerai tant que solution soit trouvée. Vous faites tellement pour tous ces pauvres loulous. J’espère de tout cœur qu’une bonne âme vous tendra la main.

  • Dominique Normand

    28 avril 2021 à 12h15

    Courage à vous.
    Vous avez mon soutien

  • Katia PRIGNON

    28 avril 2021 à 12h03

    Merci à Savoir Animal d’avoir publié cet article!!! Il faut trouver une solution pour ce refuge!

Les commentaires sont fermés.

Newsletter

Copyright © 2021 Savoir Animal. Tous droits réservés.