Dans une corrida, il faut tout montrer

Thierry Hély11 mai 2021101 min

Le 5 mai dernier, le maire de Béziers, Robert Ménard, à l’issue d’un procès, se réjouissait de la victoire des taurins biterrois face à la SPA. Pour la FLAC, compte tenu de la loi en vigueur, ce résultat ne fut pas une surprise. Mais tout de même… 

Le fait que Robert Ménard, Robert Margé et le torero Sébastien Castella se soient retrouvés dans un prétoire devant des juges comme de vulgaires délinquants n’est pas tout à fait innocent… quand on sait que sur 90 % du territoire national, les organisateurs de corrida et ceux qui la pratiquent, sont passibles de deux ans de prison et 30 000 euros d’amende pour sévices graves et actes de cruauté envers des animaux. Mais hélas, il existe cette fameuse dérogation pour certaines régions du sud de la France…

Autre chose de choquant ce même jour devant le Palais de justice de Béziers lors du procès : les taurins avaient apporté un grand taureau en matière synthétique et en pleine santé.  Sans aucune goutte de sang et sans la moindre blessure. C’est trop facile pour les aficionados ! La finalité d’une corrida étant la mort du taureau après une longue agonie et de nombreux sévices commis sur lui à l’arme blanche, l’absence d’un autre visuel représentant ce dernier, épuisé par la souffrance et ensanglanté est particulièrement hypocrite. 

Dans une corrida, quand on est honnête, il faut tout montrer !

Président de la FLAC

10 commentaires

  • christiane

    16 mai 2021 à 18h35

    Oui Monsieur Ménard, Vous avez tort de vouloir défendre l’indéfendable!
    Pourquoi défendre cette (fausse ) tradition d’importation, somme toute assez récente, et qui n’avait qu’un but :assurer des revenus financiers à des éleveurs, en difficulté en cette fin du XIXème siècle!!
    Cette « tradition » s’est d’ailleurs développée dans la totale illégalité jusqu’en 1954.. quand deux députés ont réussi à imposer le funeste alinéa que nous connaissons et qui, depuis déshonore notre pays et ses habitants.
    Vous qui prétendez n’être « pas fou des corridas », pourquoi la défendre?
    Sans-doute encore un intérêt financier pour votre ville? Mais avez-vous pensé aux dégâts psychologiques que cette violence » légale » peut faire sur la jeunesse de votre ville???
    A force d’admettre la cruauté gratuite on fini par l’absoudre!!

    Répondre

  • Bonnet

    13 mai 2021 à 8h45

    Stop aux Corridas la honte de la France cette boucherie épouvantable et autorisée

    Répondre

  • Debrieu

    12 mai 2021 à 18h38

    Le plus scandaleux c’est de nous imposer les rituels les plus barbares au monde auxquels aucun pays ne souscrirait pour sa population et d’encourager le voyeurisme le plus malsain y compris pour des enfants.
    Cette boucherie est vraiment indigne, elle est une atteinte aux droits des animaux bien sûr, mais aussi aux droits et au progrès humains, ainsi qu’au droit à l’éducation !
    La souffrance animale n’est ni un art, ni un spectacle !
    La corrida déshonore tous les citoyens en particulier ceux qui la soutiennent et entache la République !

    Répondre

    • christiane

      16 mai 2021 à 18h11

      je partage tout à fait cette analyse!…..et ne peux que m’approprier ces mots: « La corrida déshonore tous les citoyens, en particulier ceux qui la soutiennent et entache la République ! » »
      Bravo à vous!!

      Répondre

      Répondre

  • ACQUART

    12 mai 2021 à 8h19

    Comment peut-on se réjouir de la souffrance d un animal …Je suis sûre que vous avez tous ‘bonne conscience »..
    Honte à vous…

    Répondre

  • VAN LERBERGHE Simone Van Lerberghe

    11 mai 2021 à 15h34

    il est grand temps d’interdire les corridas criminelles pour la pauvre bête! inventez un autre passe-temps sans animaux svp! c’est trop cruel « pour le plaisir du peuple »!!!

    Répondre

  • Drouginska

    11 mai 2021 à 14h06

    Se repaître de la souffrance animale révèle toute la bassesse des êtres dits « humains ». Il est grand temps que cette barbarie qu’est la corrida, soit totalement abolie !

    Répondre

  • lecocq

    11 mai 2021 à 12h38

    La corrida: la HONTE de la France à bien des égards!
    – Comment des personnes dites « civilisées » peuvent t’elles payer pour admirer au son de la fanfare, 6 taureaux se faire successivement transpercer à coups d’armes blanches jusqu’à la mort?
    – Comment peut on avoir en France 6 écoles taurines ou l’on apprend à de jeunes enfants, l’Art de la torture sur de petits veaux?
    – Comment un Etat digne de ce nom peut il tolérer une exception à ce qui est reconnu comme « sévices et cruautés envers un animal »?
    – Comment un Maire et l’Eglise peuvent ils cautionner cette ignominie au point de se pavaner dans les arènes?
    – Comment une telle barbarie peut elle encore persister en 2021 contre 76% de français qui en réclame l’abolition?
    – Comment peut on subventionner cette horreur à coups de subventions d’argent public

    Répondre

    • christiane

      16 mai 2021 à 18h15

      votre indignation est aussi la mienne!!
      faisons – la savoir!!
      Obligeons nos élus à répondre à nos attentes morales, (à défaut d’être « légales »!

      Répondre

  • Masson

    11 mai 2021 à 11h28

    Monsieur Ménard vous êtes la honte de la France d’autoriser les corridas dans votre ville au départ cette pratique n’a rien à voire avec la france et n’ai ni une culture encore moins un art, la corrida n’est que torture et assassinat de taureau comment pouvez aimer une telle pratique qui n’est que souffrance et barbarie, cela me désole, restons humain et respectons tous ces taureaux qui ne demande que de rester dans leurs prés là où est leur véritable place…

    Répondre

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.