Un label pour les animaux, le Parti Animaliste mis à l’honneur à Boulogne Billancourt et à Saint-Denis

Guillaume Prevel12 février 20215 min

Pourquoi la rencontre d’un chien perdu, dans une de nos rues tumultueuses, me donne-t-elle une secousse au coeur ? Pourquoi la vue de cette bête, allant et venant, flairant le monde, effarée, visiblement désespérée de ne pas retrouver son maître, me cause-t-elle une pitié si pleine d’angoisse, qu’une telle rencontre me gâte absolument une promenade ? Pourquoi, jusqu’au soir, jusqu’au lendemain, le souvenir de ce chien perdu me hante-t-il d’une sorte de désespérance, me revient-il sans cesse en un élancement de fraternelle compassion, dans le souci de savoir ce qu’il fait, où il est, si on l’a recueilli, s’il mange, s’il n’est pas à grelotter au coin de quelque borne ?

L’amour des bêtes – Emile Zola, Le Figaro, 24 mars 1896

Depuis près d’un an, un nouveau label a été créé par la région Ile de France sur le modèle de celui récompensant les villes et villages fleuris de France, cette fois-ci, ce label vise à récompenser les actions des villes qui améliorent la place des animaux sur leur territoire communal.

Actuellement, 44 communes franciliennes (sur 1268 !) se sont vues décerner ce prix et 20 autres ont reçu les encouragements d’un Jury composé, pour grande partie d’acteurs du monde associatif, de politiques représentant la région Ile-de-France et du président de l’Ordre des vétérinaires.

Le Label « ville amie des animaux » a 3 niveaux d’excellence, représentés par des empreintes de pattes rouges en guise d’étoiles ou de fleurs.

Afin d’obtenir cette distinction, les villes candidates doivent s’engager sur 3 axes :

  1. Promouvoir le respect du bien-être animal
  2. Valoriser la place des animaux de compagnie au sein de la ville
  3. Renforcer la place de l’animal de compagnie auprès des citoyens fragilisés

L’objectif premier de cette récompense est d’encourager les villes à engager des actions pour améliorer la place des animaux en ville, mais aussi de sensibiliser les Franciliens sur leur relation avec l’animal en milieu urbain.

Les nombreux critères visés pour obtenir cette distinction permettent d’évaluer les avancées faites sur le terrain et qui renforcent la place de l’animal en ville, comme :

  • La présence ou non de caniparcs
  • De refuges
  • D’espaces de promenade
  • De nichoirs
  • D’abris pour les chats libres ou errants
  • De cimetières pour animaux
  • D’épiceries animalières solidaires

Sont évaluées aussi les bonnes pratiques en faveur de la protection des animaux de compagnie, comme la mise en place de dispositifs de lutte contre l’abandon ou encore de mise en place de formations spécifiques pour former les policiers municipaux aux problématiques touchant l’animal en ville.

Ce label vise aussi à renforcer la présence de l’animal de compagnie auprès des personnes fragilisées, hospitalisées ou vivant en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD).

Vers un nouveau modèle de ville, grâce au concours d’élus du Parti Animaliste

Parmi les premières villes lauréates se trouve la ville de Boulogne Billancourt, où Emmanuelle Bonnehon élue du Parti Animaliste, Conseillère municipale en charge de la délégation à la condition animale, a pu se réjouir de faire partie des toutes premières villes franciliennes à obtenir les 3 pattes distinguant l’excellence des mesures prises en faveur des animaux.

Le 4 Février 2021, notre élue, Sandrine Martinie Jamar, Maire adjointe, déléguée aux seniors, à la solidarité intergénérationnelle et au bien-être animal, recevait des mains de la Présidente de la région Ile de France, Valérie Pécresse, le fameux label en obtenant la distinction d’une patte rouge.

 La ville de Saint-Denis rejoint la liste encore confidentielle des villes « amie des animaux ». Cette première « empreinte » n’est qu’un début pour la ville dionysienne qui vise l’excellence et les « 3 pattes rouges » comme l’a rappelé la Maire ajointe, Sandrine Martinie Jamar, lors de son discours de remerciement :

« C’est avec beaucoup de fierté que nous recevons ce label « Ville amie des Animaux » qui reconnaît à la fois notre volonté, mais aussi la qualité du projet que nous portons à Saint-Denis en faveur du bien-être animal. Ce label nous engage aussi à tout mettre en œuvre pour que les animaux présents sur notre commune soient mieux pris en compte et mieux traités sur notre territoire. »

D’autres élu(e)s du Parti Animaliste se sont donnés pour objectif d’offrir une plus grande place à l’animal en ville. L’obtention de cette reconnaissance, loin d’être symbolique répond à une nécessité appelant à un meilleur partage de l’espace entre les animaux humains et non humains en ville.

Un label soutenu par les associations et le Conseil régional de l’Ordre des vétérinaires d’Ile-de-France

Le label « ville amie des animaux » est soutenu par un grand nombre d’associations animalistes. L’association chats des rues, la Fondation Brigitte Bardot, la SPA, la Fondation 30 Millions d’amis, Faune Alfort, L’Arche des associations, l’Ecole des chiens guides d’aveugles d’Ile-de-France, l’association Terpta, le comité OKA, Handi’chiens, Parole de chien, etc… toutes ont vu l’intérêt de soutenir cette récompense afin d’impliquer davantage les Maires et les élus municipaux et de favoriser le bien-être animal en ville.

Ce label encore unique en France créé par la Région Ile-de-France contribuera à améliorer la condition animale dans notre pays, et il ne fait aucun doute que d’autres régions emboiteront le pas pour créer leur propre distinction. La cause animale gagne chaque jour du terrain et les élus locaux sont l’un des maillons essentiels pour faire avancer la question animale en France.

Photo : Zen Chung

Correspondant des Hauts de Seine du Parti Animaliste

Il y a un commentaire

  • Pierre Mazaheri

    19 mars 2021 à 15h08

    Merci pour cet article, Guillaume, c’est important d ‘informer sur toutes les démarches qui vont dans le sens de la prise en compte de la vie de chaque être sensible qui souffre, surtout de la main des humains. Il faut encourager et récompenser toutes les bonnes initiatives. Bravo aux élus du Parti animaliste.

Les commentaires sont fermés.