Bien-être animalActualitésTOUMAI, chroniques animales

Michel Fareng17 mai 202416 min

Pourquoi créer une chaîne dédiée aux animaux alors que nous pouvons trouver aisément de belles vidéos ? Comprenons déjà le contexte pour mieux saisir la démarche et la spécificité.

Le Fonds Culture, Nature et Patrimoine de Saint Lizier et du Couserans, association d’intérêt général, a été créé début 2023 dans un territoire plutôt isolé et sous-estimé, avec trois objectifs majeurs : 

  • aider des talents à se révéler, à émerger et à se développer dans un contexte difficile, grâce à nos  conseils, apports et réseaux
  • faciliter la transmission, l’éducation, la sensibilisation et la créativité, mais toujours dans le collectif, la coopération, l’harmonie, l’empathie et la pluridisciplinarité
  • être un exemple d’actions locales engagées, originales mais transposables dans d’autres régions.

Outre nos actions fondatrices en 2023, nous nous sommes engagés depuis le début de l’année 2024 dans : 

  • des actions culturelles
  • des actions patrimoniales 
  • des actions nature (reconception des Jardins de Saint Lizier – qui racontent l’histoire de la préhistoire au futur – dans le cadre de l’Unesco et des Chemins de Compostelle en y intégrant moult actions vers la population, les touristes, les enfants, les seniors, les handicapés et même les employés municipaux) 
  • ou des actions économiques.

En 2024, outre les opérations citées précédemment et enclenchées, le Fonds va porter principalement ses efforts sur les animaux et compte créer une communauté concernée par le bien-être animal et la compréhension de la nature suivant le principe de Cousteau : “On aime ce qui nous a émerveillé et on protège ce que l’on aime” .

Le Fonds a aussi l’ambition de démontrer qu’un petit territoire peut être exemplaire en matière de respect du Vivant, et valeur d’exemple pour d’autres territoires. 

Le Fonds a choisi deux axes d’approche sur ce sujet :

  • le soutien au bien-être animal et à la lutte contre la maltraitance 
  • l’éducation et la sensibilisation de différents publics par l’information concrète et pratique, mais aussi en atteignant leur cœur, leur sensibilité voire leur inconscient.

Les objectifs du Fonds concernant les animaux dans le Couserans ont toutefois déjà bien avancé depuis son lancement sont nombreux.

Dans le domaine du bien-être animal :

  • un terrain pour la fourrière (indispensable mais en attente depuis 4 ans) a été trouvé en 2 mois. Il a été validé en conseil municipal de Saint Lizier. Il est en attente de l’officialisation par la préfecture et de la Communautés des Communes.
  • Des propositions ont été faites pour la gestion de ce refuge de transit.
  • les pompiers et gendarmes (sur 6 sites) sont maintenant en cours d’équipement par nos soins (lecteurs de puces, cages, colliers, muselières …) et vont bénéficier en 2024 de formations (éthologie, juridique et comportementale). La Gendarmerie met à l’écoute des associations terrain un gendarme par compagnie et village et nous avons convenu d’une méthodologie d’action pour rendre efficaces les actions des bénévoles.
  • nous disposons d’une interlocutrice au bureau du Procureur.
  • Le Fonds fédère, aide et soutient les associations de terrain locales
  • nous sommes aussi en lien  avec la députée Corinne Vignon (présidente de la Commission bien-être animal à l’Assemblée Nationale) pour faire du Couserans, comme attendu un territoire exemplaire et reproductible.
  • le Fonds se propose d’aider à la création d’un musée de l’ichnologie (sciences des traces) et d’intégrer ce savoir dans les programmes Roots and Shoots de Jane Goodall.
  • des actions d’informations / sensibilisation / formation seront proposées aux écoles et  collèges du Couserans, avec le soutien acté de l’Institut Jane Goodall, fin 2024, ainsi que des dossiers d’utilisation (en cours de finalisation) fournis aux instituteurs.
  • le principe de formations aux personnels communaux (en particulier pour l’entretien des jardins, la biodiversité et la connaissance des reptiles) est prévu.
  • nous proposons l’entrée des animaux dans les Ephad (favorables et en négociation financière) et dans l’hôpital (psychiatrie au départ).
  • un refuge pour chats (et campagne de stérilisation) est à l’étude.
  • notre chaine YouTube Toumaï Chroniques animales a été lancée le 20 mars  avec une banque de données (vidéos et podcasts) pour sensibiliser et guider les bénévoles et amoureux des animaux, en particulier les jeunes.

Il est destiné aux amoureux de la nature, aux enfants, comme à tous ceux qui veulent découvrir les liens qui nous unissent au monde animal.

Au travers de rencontres avec des personnalités reconnues, nationales ou internationales et avec des acteurs de terrain, principalement dans le Couserans, Toumaï Chroniques animales explore notre rapport à l’animal sous différents angles : culturel, sociétal, sanitaire ou environnemental, en même temps qu’il propose des conseils pratiques.

Des Chroniques animales qui s’adressent donc à tous et tous les territoires.

En symbole, Toumaï (nom signifiant “espoir de vie” en langue gorane) est le surnom d’un crâne fossile de primate découvert en 2001 au Tchad dans le désert du Djourab.

Il a conduit à la définition d’une nouvelle espèce, Sahelanthropus tchadensis, que certains paléoanthropologues considèrent comme l’origine de la lignée humaine, probablement très proche de la séparation entre les Panines (comprenant les chimpanzés) et les Hominines (comprenant le genre Homo et l’être humain). Le fossile a été daté d’environ 7 millions d’années, ce qui signifie que près de 350 000 générations le séparent des humains des années 2000. Mais il est le symbole de la proximité et des liens entre l’humanité actuelle et le monde animal.

Dans la pratique, Toumaï Chroniques animales a trois axes d’entretiens : des personnalités internationales ou nationales, des conseils (grâce à des vétérinaires et éthologues) et des rencontres avec beaucoup d’acteurs locaux illustrant la diversité des liens unissant humains et animaux.

Il y aura aussi des portraits et le rythme de publication est actuellement d’une vidéo (et d’un podcast) par semaine.

Nous espérons que nombreux seront nos abonnés, et par ricochet diffuseurs des expériences transmises  

youtube.com/channel


Michel Fareng
Site Web | Autres articles

Président du Fonds Culture, Nature et Patrimoine de Saint Lizier et du Couserans

Il y a un commentaire

  • MARIANNE MEYZEN

    19 mai 2024 à 17h19

    Longue vie à Toumaï Chroniques animales, dont l’esprit, les intentions et les actions répondent aux attentes de tous ceux – fort nombreux – qui appellent de leur vœux une existence harmonieuse, respectueuse et riche de tant d’échanges avec les animaux.

    Un très grand bravo.

    Marianne Meyzen
    Sophrologue / Accompagnement au deuil animalier

    Répondre

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.