ActualitésPolitique & AnimauxQuestions à Vincent Ledoux, Député du Nord

Savoir Animal4 février 20213 min

1- Qui êtes-vous Monsieur Ledoux ?

Je suis Député du Nord, élu local depuis 25 ans. J’ai été maire pendant 17 ans, un maire très engagé sur la condition de l’animal dans la ville : un des premiers à avoir pris un arrêté anti-cirques avec animaux sauvages !
Scandalisé par la cruauté des techniques expéditives pour gérer les pigeons en ville, j’ai mis fin à cette barbarie en privilégiant une approche vertueuse de la démographie de ces oiseaux en installant à proximité du centre-ville une « maison » dédiée ! Avec mes collègues, nous avons aménagé des gîtes à chiroptères dans des bâtiments publics et blockhaus, restauré une mare, préservé des colonies d’hirondelles et mis en oeuvre un parc canin !

2- Quel est le fondement de votre engagement politique pour les animaux ?

Elle remonte à l’enfance ! J’ai toujours vécu dès le plus jeune âge dans la proximité d’un animal de compagnie et été fasciné par l’animal à l’état sauvage ! En apercevoir un à la faveur d’une promenade est pour moi un réel bonheur qui me remplit de joie !
Mes chiens ont toujours été pour moi de formidables médiateurs de la nature ! Comme des millions de Français, j’ai été sensibilisé par les grandes émissions ou reportages naturalistes du service public de télévision et par de nombreuses lectures ! Je suis viscéralement attaché au respect de la dignité du vivant, tant humain qu’animal !

3- Quels sont les points forts de cette proposition de loi votée en première lecture le 29 janvier dernier ?

Cette mandature a pu faire progresser la cause animale et la mettre à l’agenda des débats dans un esprit collectif apaisé ! Mais les résultats répondent au « minimum urgent » ! Sur la condition des animaux mis en scène dans les cirques ou les aquariums, on progresse ! Sur les élevages d’animaux à fourrure aussi ! On crante en matière de pénalisation des actes de violence pouvant entraîner la mort ! Ou encore sur la stérilisation des chats errants et les conditions de vente !

4- …et les points faibles ?

C’est naturellement l’énorme champ des barbaries (chasse à courre, déterrage des renards et des blaireaux, corrida, combats de coqs) qui demeurent hors radar ! Malgré de nombreuses propositions de loi dont les miennes ! L’absence de réelle sensibilisation dès le plus jeune âge à l’école ! Le flou sur le caractère fixe ou itinérant des cirques avec animaux sauvages … bref, c’est bien mais peut mieux faire !

5- Qu’auriez-vous aimé ajouter ou retirer ?

Ajouter assurément ! La lutte contre les barbaries et les carnages qui se perpétuent au motif de « traditions » !

6- Pensez-vous que le Sénat va adopter l’article concernant les chats libres ?

Je ne suis pas Sénateur ! Mais j’observe que les craintes relatives aux charges des maires sont restreintes ! Il convient de mettre les élus face à leurs responsabilités ! La gestion hiératique de la fourrière de Roubaix par les élus de la métropole de Lille en offre un triste exemple dont les premières victimes sont les animaux !

https://fr-fr.facebook.com/vincent.ledoux.313

https://instagram.com/vincent.ledoux.depute.du.nord?igshid=fsp8oiwe64lt

https://twitter.com/VincentLedoux59

La proposition de loi : https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/dossiers/alt/maltraitance_animale

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.