Numéro 7Animaux domestiquesPrévention et gestion des accidents avec les animaux en milieu vétérinaire

Dr Vét. Eric Waysbort15 avril 20222 min

Les accidents avec les animaux sont fréquents en exercice vétérinaire.

En clientèle de ville, les morsures de chats arrivent en première cause devant les morsures de chiens.

Les morsures de chat sont le plus souvent assez bénignes mais elles peuvent provoquer secondairement des infections graves comme la pasteurellose car elles peuvent inoculer des microbes en profondeur. La survenue de la « maladie des griffes du chat » responsable d’inflammations ganglionnaires importantes n’est pas à négliger non plus.

Les morsures de chiens sont différentes et peuvent provoquer des délabrements tissulaires importants, voire des fractures osseuses.

En clientèle de campagne, les accidents avec les équidés ou les animaux de la ferme ne sont malheureusement pas rares non plus, et peuvent provoquer des accidents très graves : diverses fractures aux membres, à la tête, au thorax et aussi atteinte d’organes profonds (foie, rate..) conduisant dans les cas les plus dramatiques à des décès.

L’Association de Protection Vétérinaire (APV) est née en 2015 après un accident impliquant un chien de très grand gabarit dont la morsure avait provoqué de très graves blessures chez une vétérinaire.

L’action de l’APV vise à diminuer le risque d’accidents avec les animaux et de proposer du soutien aux professionnels en cas de blessures importantes.

Dans ce but, l’APV organise chaque année des réunions pédagogiques regroupant différents professionnels de l’animal (vétérinaires, auxiliaires, éducateurs, juristes et avocats) et met à disposition de très nombreuses ressources en ligne sur son site Internet.

Un accent particulier est mis sur la gestion pratique des interactions avec les animaux en contexte de soins, en privilégiant des méthodes coopératives.

Un animal en situation d’inconfort liée à la douleur et / ou à la peur présentera des stratégies d’évitement : la fuite en premier lieu, ou au contraire l’immobilisme, mais l’agression par défense restera la solution en dernier recours et est susceptible de provoquer de graves blessures chez les soignants.

La douleur se gère désormais de façon très efficace grâce à de nombreux produits accessibles.

La peur est significativement diminuée en utilisant un abord de l’animal en méthodes douces et coopératives et permet ensuite de travailler beaucoup plus efficacement tout en diminuant les risques d’accidents avec les animaux.

Lorsque cela reste néanmoins nécessaire, différentes méthodes de contention seront utilisées : contentions physiques les moins invasives possibles et / ou contentions chimiques.

Les ressources financières de l’APV sont les adhésions de ses membres professionnels de l’animal et les dons de partenaires professionnels ou de particuliers.

Différentes ressources sont accessibles en ligne sur internet : www.assoprotecvet.fr ou sur Facebook « Asso Protec Vet ».

Dr Vét. Eric Waysbort
Site Web | Autres articles

Président co-Fondateur de l’Association de Protection Vétérinaire

Newsletter

Copyright © 2020-2022 Savoir Animal. Tous droits réservés.