Manifestes et TribunesPlaidoyer pour les chiens des chasseurs

One Voice4 mars 20214 min

Les chiens dits « de chasse » sont avant tout des animaux de compagnie. À ce titre, la loi est supposée les protéger des mauvais traitements. Mais les chasseurs n’ont que faire de la législation. Ils n’accordent ni considération, ni soins à ceux qu’ils exploitent. Ils les jettent même comme de vulgaires outils lorsqu’ils sont trop « usés ». L’association One Voice se bat avec acharnement pour dénoncer ce scandale.

Parmi les victimes des chasseurs, il en est qu’on oublie trop souvent : leurs chiens ! Pourtant, la majorité d’entre eux subissent des maltraitances avérées. Car contrairement aux idées reçues, ils ne passent pas leur vie à courir la campagne, dans la joie et la liberté. Non, l’essentiel de leur existence se limite à faire quelques pas autour d’une niche… pour les plus chanceux d’entre eux. 

Remisés au placard

Les chiens dits « de chasse » ont beau être des chiens à part entière et bénéficier théoriquement des mêmes droits que les autres animaux de compagnie, il n’en est rien. Leurs « propriétaires » – se plaçant régulièrement au-dessus des lois – les considèrent uniquement comme des outils… et les remisent au placard entre deux parties de chasse. Ainsi, ces canidés de nature si sociable, ayant un besoin intense d’interactions et d’exercice, se retrouvent le plus souvent isolés au fond d’une cour, enfermés dans de minuscules enclos et en proie à une très grande souffrance. 

Comme dans une déchèterie

Et il y a pire. Notre association, qui travaille depuis des années sur le sort des chiens exploités pour la chasse, a été témoin d’effroyables exactions. Nombre d’entre eux sont laissés quasiment à l’abandon sur les terrains de chasse en pleine forêt sans nul lieu pour se mettre à l’abri des intempéries. Affamés, privés d’un libre accès à l’eau pour s’abreuver, ils sont à l’agonie. Nous avons notamment découvert un site en Dordogne où un éleveur-chasseur laisse les animaux végéter dans une sorte de ferme aux allures de déchèterie. Ils sont près de soixante-dix chiens, chiennes et même chiots, à croupir là. Tandis que certains pataugent dans la boue et leurs déjections, d’autres sont enfermés en permanence dans des fourgonnettes, des cages de transport ou des locaux insalubres. Leur état de santé catastrophique conduit les plus fragiles au décès sans que quiconque se soit soucié de les soigner. Et bien sûr, personne ne se préoccupe non plus de retirer leurs cadavres : ils se décomposent à l’air libre sous les yeux de leurs congénères. À force de remuer ciel et terre, nous sommes parvenus à sauver seize chiens de cet enfer. Mais c’est l’ensemble de la meute qui a besoin d’être secouru. Or, nous nous heurtons encore au déni des autorités pour qui il n’y a pas de problème car « ce ne sont que des chiens de chasse».

Surexploités en période de chasse

Qu’advient-il de tous ces miséreux le jour où leurs « maîtres » décident d’aller chasser ? À eux qui ne se sont pas dégourdi les pattes depuis des mois, à eux les efflanqués, les malades en sursis, on demande de donner le maximum d’eux-mêmes ! Notre rapport sur le milieu de la chasse à courre est particulièrement édifiant… La veille du départ, on empoigne les chiens par la peau du cou, on les secoue comme des sacs, on les jette dans des cages, on les entasse par dizaines, les uns sur les autres, dans des véhicules. Ils vont devoir y passer la nuit, sans accès à l’eau et le ventre creux. Le lendemain, à peine libérés, ils reçoivent l’ordre de traquer la proie et de courir sans s’arrêter. Parfois toute une journée ! Un bref répit pour reprendre leur souffle ? De quoi se désaltérer ? Jamais. Si certains se perdent en forêt ou s’écroulent victimes d’un arrêt cardiaque, c’est qu’ils ne valaient rien. Et quand vient enfin le soir, les pauvres animaux éreintés, parfois au bord de l’asphyxie, sont de nouveau enfermés dans les coffres des camions pendant des heures, tandis que les chasseurs ripaillent. Comble de l’horreur, les chiens les moins performants sont abattus. Nos enquêteurs ont enregistré des propos effrayants de veneurs qui n’hésitent pas à les tuer de toutes les façons qui soient.

Brisons l’omerta !

Nous devons d’urgence faire cesser ces actes de cruauté et ces massacres monstrueux. One Voice ne cesse d’alerter les pouvoirs publics et de multiplier les procès contre les chasseurs tortionnaires. Mais le lobby est puissant et impose ses diktats. Face à lui, l’omerta règne. Des services de la Direction Vétérinaire et des préfectures continuent d’affirmer que des chiens décharnés, aux yeux pleins de pus, au corps couvert de lésions, d’escarres et de parasites… se portent bien ! Cela ne peut pas durer. Plus nous serons nombreux à dénoncer ce scandale, plus nos voix se feront entendre. Notre association se mobilise pour poursuivre ses enquêtes et porter devant la justice les cas de négligence, d’abandon et de violence. Mais nous avons besoin de renfort… Soutenez notre combat en faveur des chiens martyrisés par les chasseurs !

Site Web | Plus de publications

26 commentaires

  • Mathias

    8 mars 2021 à 16h29

    Je ne suis pas chasseur, mais j’en connais quelques-uns et je peux vous assurer qu’ils traitent leurs chiens de chasse aussi bien que moi je traite mon chien (qui est en train de dormir sur mon canapé).
    Tous les chasseurs ne sont pas des monstres sanguinaires! Tous les éleveurs ne sont pas des tortionnaires d’animaux, et tous les automobilistes ne sont pas des chauffards tueurs de piétons!

  • Forget

    8 mars 2021 à 13h42

    Bonjour,j’espère que se ramassie de merde et ce torchon vous brûleront dans les mains.dans tous les domaines et dans toute activité,Ilya des cons et des personnes sérieuses,ne faites pas une généralité sur la maltraitance des chiens de chasse.ne parlez pas d’un domaine que votre extrémisme refuse totalement.en espérant que le pouvoir ne soit jamais donner a des personnes comme vous…..

  • Silve

    8 mars 2021 à 11h21

    Il ne faut pas nier que les pires des traitements existent envers nos compagnons à quatre pattes. Mais de là à généraliser en mettant tous les chasseurs dans le même sac ce n’est pas objectif! On devrait parler de cas isolés dans cet article au lieu de généraliser comme vous faîtes. Cet article s’apparente plus à un règlement de compte avec l’activité chasse plutôt qu’à un plaidoyer en faveur des chiens. Ceci dit condamnons fermement les tortureurs d’animaux, je suis d’accord! Mais en étant un peu plus honnête sur le sujet svp. Les mauvais traitements envers les chiens sont des cas rares mais observables chez toutes les catégories de maîtres malheureusement, pas seulement chez les chasseurs. En général si on prends un chien c’est pour l’aimer et s’en occuper, pas pour le toturer.

  • Coutanson

    7 mars 2021 à 12h30

    Arrêter de maltraiter tous les animaux de la terre.
    Honte aux chasseurs qui se croient fort pour avoir tués un animal qui vous aurez fait aucun mal. Vous êtes des personnes digne du diable. Vous vous occupez même pas de vos chiens qui sont enfermés le reste du temps. Vous êtes à vomir.

  • Carole B.

    6 mars 2021 à 19h17

    Les chiens de chasse font partie intégrante de la famille de leurs maîtres. Ils reçoivent énormément de soins, d attention et d amour. Ils sont heureux et impatients des qu’ils voient les préparatifs pour la chasse, fiers d’accomplir leur tâche et complices avec leurs maîtres.
    Une fois de plus, sont généralisés des comportements odieux mais isolés. Pourquoi ne pas dire que tous les conducteurs sont des ivrognes irresponsables pour condamner l alcool au volant tant que vous y êtes ?

  • Mrl

    6 mars 2021 à 9h30

    Mon chien de chasse exulte de bonheur lorsqu’il est amené à la chasse. Le bien-être animal, c’est d’épanouir son chien, pas de le formater à 100%. Je plains ces chiens de chasse qui sont privés à vie de leur passion par des maîtres terroristes qui décident de ses instincts d’animal….

    • LJO

      6 mars 2021 à 10h41

      Vous inventez de toute pièce ce que vous dites ! Les chiens de chasse sont en général très bien traités. Les dérives de certains ne doivent pas condamner la grande majorité qui traite plus que bien leurs chiens. Il en est de même pour les équipage de chasse à courre qui pour tout ceux que j’ai pu voir traite plus que bien leurs chien et y sont très attachés. Gâter son chien doit il être résumé à le priver de tout instinct ? Doit on les considérer comme des peluches ? Ou doit on les laisser jouir pleinement de leur instinct de meute et de chasseur ? Réfléchissez bien avant d’écrire…

      • brandao jacqueline

        7 mars 2021 à 19h34

        Tu vis sur quelle planète ? Une de nos amis a recueilli un chien de chasse enfermé dans un enclos….. avec de la glace sur lui ! Quel compassion de la part de ces chasseurs !

  • Martinot

    6 mars 2021 à 9h01

    Je suis chasseur et j’ai 4 chien il son tous a la maisons sur le canapé et on un grand terrain pour courir la semaine quand je travail sinon il parcours les pleine le week-end toute le long de l’année bcp de personnes qui ne son pas chasseur maltraite leur animaux de compagnie publication de merde

  • dargassies marie

    6 mars 2021 à 6h27

    ce ne sont pas des mensonges ! j’ai cotoyé un pauvre type, ami des chasseurs qui était chargé de supprimer ceux qui n’étaient plus performants !! quel plaisir peut on prendre à tuer ?

    • Martinot

      6 mars 2021 à 9h03

      J’ai un chien qui de chasse pas sur les 4 je les pas supprimé il reste à la maison avec ça maman c’est juste que le types et un canard il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier

    • Sqweaky

      6 mars 2021 à 23h03

      Je pense ce que vous dîtes sont des inepties, je n’ai jamais entendu de tels propos,
      sur la maltraitance de chien de chasse.

  • Romain

    5 mars 2021 à 20h55

    Je suis chasseur et j’aime mon chien il dort tous les soirs au chaud et vous ne le verrez jamais à la spa comme bcp de gens

    • Marie Francoise

      5 mars 2021 à 22h16

      Vous étés une exception ! Merci pour votrechien !

  • Ben

    5 mars 2021 à 19h41

    Encore un grand travail de journalisme qui recherche la vérité et de l’objectivité : un grand bravo aux rédacteurs qui connaissent très bien leur sujet et on sûrement fait de nombreuses recherches pour pondre cette m*** agnifique article pardon …

    (Message d’un non chasseur …)

  • Vandenborre Armand

    5 mars 2021 à 17h24

    Vous les chasseurs virus de la planète vous me rendais malade

  • Verguet Jean-Marc

    5 mars 2021 à 16h44

    Le buz à n’importe quel prix, madame la subventionnée !
    Vous devriez avoir honte, si tant est qu’il vous reste un peu de conscience, que votre haine ait épargéne.
    Pauvre femme…

  • Alex

    5 mars 2021 à 16h27

    A votre dispo pour passer chez moi voir comment mon chien de chasse est maltraité…

  • Hilaire

    5 mars 2021 à 15h59

    Allez à la spa regarder Leboncoin et vous verrez bien plus d animaux mal traités et abandonnés par des non chasseurs alors arrêter je suis chasseur et mes chiens son mieux traité que chez beaucoup de non chasseurs vous n’avez pas honte de dire des choses comme ça

  • Christian

    5 mars 2021 à 15h08

    Honte à vous de lire de tels mensonges….VOTRE PROPAGANDE EST ÉCOEURANTE,…..!!!!! 🤑HONTEUX….!!!!!!! 👎👎👎👎👎👎👎( Pour votre information, les chiens de chasse sont mille fois plus heureux que ceux qui vivent dans un appartement, ou les seules sorties c’est pour pisser sur un trottoir d’une agglomération, attaché d’une laisse de 50 centimètres)…..!!!!!!!!!!!

  • Christophe Coste

    5 mars 2021 à 14h05

    Bravo pour votre combat….il faut interdire à certains chasseurs de maltraiter leurs chiens.
    On devrait les mettre à l’épreuve avec obligation de suivre une formation et les mettre sous contrôle pendant 1 an.
    Cela dit, évitons de rentrer dans les stigmates car chasseur que je suis, je connais beaucoup de chiens de chasse qui sont très bien traités, qu’ils soient en chenil ou à la maison.

  • Dada

    5 mars 2021 à 13h08

    Des chiens tellement malheureux qu’ils reviennent à leurs véhicules et à leurs proprios à chaque sorties alors qu’ils ont 1000 et une occasions de se faire la belle quand ils sont de sortie, lâchés au beau milieu de centaines d’hectares de nature. Un peu de sérieux svp. Occupez vous plutôt des soit disant anti-chasse amis des animaux qui n’hésitent pas à déposer sur les chemins de forêts des boulettes empoisonnées pour les chiens de chasse et qui tendent des fils barbelés pour blesser les chevaux…

  • Townsend

    4 mars 2021 à 23h20

    Pauvres animaux ! Leur misère est partout. Honte aux humains.

  • Chouly

    4 mars 2021 à 16h20

    Bonjour

    Comment signer une petition pour vous aider dans lla lutte des chiens de chasse a courre ? Mercip

Les commentaires sont fermés.

Newsletter

Copyright © 2021 Savoir Animal. Tous droits réservés.