Numéro 6Animaux domestiquesNos chats sans toit

Célia Gaudefroy17 janvier 20227 min

2021 vient de se terminer, et déjà, à l’Association Nos chats sans toit située à Corbeil-Essonnes 91, nous ne savons pas comment nous allons pouvoir gérer l’afflux de chats en 2022…

Notre Association a été créée le 11 octobre 2018 pour stériliser et identifier un maximum de chats errants. Cela pour un double objectif :

  • Le premier, pour protéger les chats remis sur site car identifiés, ils acquièrent le statut de chats libres, sont sous la protection de l’Association et ne peuvent pas aller en fourrière.
  • Le second, pour éviter de nouvelles naissances et donc des chatons qui se reproduiront à leur tour.

Pour autant la tâche n’est pas aisée pour y arriver.

Le bénévolat

Nous fonctionnons uniquement avec des bénévoles.

Il faut donc trouver des personnes qui s’engagent sur leur temps personnel, en semaine, le week-end et les jours fériés, à venir trapper les chats, sur des sites privés, parfois désaffectés, dans la rue (nous avons un arrêté municipal) (ou chez des particuliers. Les bénévoles doivent être investis et se rendre disponibles.

Ensuite, nous avons besoin d’argent. En effet, identifier, stériliser, vacciner, tester FIV/FELV, soigner et parfois faire opérer des chats abimés par une vie d’errance a un coût. Outre, les subventions de la commune et du Conseil départemental, nous fonctionnons principalement grâce aux dons et aux adoptions qui nous remboursent uniquement les dépenses vétérinaires de mise en règle.

Mais, nous devons aussi, sans cesse innover pour trouver des moyens de récupérer de l’argent. Ainsi, nous organisons des vides maisons grâce aux dons de particuliers qui changent leur décoration ou déménagent, nous faisons aussi les encombrants !

Nous avons créé une page Vinted, pour se faire, deux bénévoles sont chargées de prendre des photos, vendre et envoyer des vêtements, accessoires, bijoux et chaussures offerts par des particuliers.

Enfin, dernière trouvaille, nous récupérons des livres, CD et DVD pour les vendre à via Momox ou la Bourse aux livres.

Dix euros par-ci, dix euros par-là, nous permettent de mettre en règle un chat !

Tout ceci est possible grâce à l’engagement fort des bénévoles. Si de nouvelles personnes souhaitent nous rejoindre, qu’elles n’hésitent pas à contacter l’Association ! Nous avons toujours besoin de personnes sur le terrain, que ce soit pour des collectes alimentaires ou pour vendre sur le vide-maison, de tricoteuses, de couturières ou de passionnés de loisirs créatifs… Toute aide est la bienvenue !

La famille d’accueil

L’association n’est pas un refuge, les chats pris en charge ne sont donc pas en box mais en famille d’accueil.

Les chats issus de la rue n’ont pas ou plus reçus depuis des mois ou des années, d’attention, de caresses et de nourriture constante. Le rôle de nos 35 familles d’accueil est crucial pour les remettre sur pattes et leur donner ou redonner confiance en l’humain.

La famille d’accueil s’occupe du chat comme si c’était le sien. Seulement, ce chat n’a pas d’impact financier sur son budget. En effet, nous prenons tout en charge, de la nourriture à la litière en passant par le matériel, et bien entendu les frais vétérinaires dans nos 3 cliniques partenaires.  Le fait de prendre en charge la partie financière permet à des familles d’accueil de nous rejoindre, chose qu’elles n’auraient pas pu faire si elles avaient dû payer elles-mêmes. Elles ont uniquement à se soucier du bien-être du chat en attendant qu’il trouve sa famille d’adoption pour la vie.

Une nouvelle famille d’accueil = un chat sorti de la rue !

Nous continuons de recruter des familles d’accueil. Si des lecteurs souhaitent nous rejoindre, voici comment se déroule le recrutement. Une pré visite physique ou en visio est faite par un bénévole de l’Association en amont de son intégration à l’équipe. Pour des questions de praticité, la nouvelle famille d’accueil devra être véhiculée. Elle devra s’engager à ne pas faire sortir le chat, et à veiller à ne pas ouvrir portes et fenêtres en sa présence afin d’éviter tout risque de disparition ou de chute ! Nous ne demandons pas la sécurisation (nous en parlerons plus bas) pour les familles d’accueil, mais nous la demandons pour les adoptants. Elle devra également s’engager à prendre soin du chat, à l’amener en cas de besoin chez le vétérinaire, à venir chercher tout ce dont elle a besoin au siège social de l’Association à Corbeil-Essonnes, à nous contacter si besoin et enfin à nous envoyer des photos et nouvelles régulièrement.

Evidemment, il faut être prêt à laisser partir le chat quand il a trouvé une famille adoptive. Tout le monde s’attache à ces compagnons à quatre pattes, encore plus quand on les a eus petits, ou qu’on leur a sauvé la vie mais il est important de comprendre que chaque chat qui trouvera un adoptant, permettra de libérer une place pour accueillir un autre chat qui attend dans la rue.

De son côté, l’Association s’engage à soutenir et à conseiller la famille d’accueil. Nous sommes plus de 60 personnes dans l’équipe et nous avons créé un groupe Messenger sur lequel nous échangeons de tout et à toute heure. Il y a toujours quelqu’un pour répondre. Alors n’hésitez pas à nous contacter pour plus de renseignements.

Les adoptants

Depuis la création de l’Association, 371 chats ont trouvé leurs familles définitives (merci à eux), parfois avec des doubles adoptions et même une quadruple !

Pour adopter, il est nécessaire d’être sensible et concerné par la sécurité de son animal et de mettre en place, filet, bavolet ou enclos. En effet, le constat des vétérinaires est sans appel, en appartement la cause principale de décès du chat est la chute, en maison, ce sont les accidents (voiture, chasse, empoisonnement). Tous les adoptants qui font le choix de poursuivre avec nous sont conscients de tous les risques encourus et choisissent de les protéger tout au long de leur vie.

Contrairement à ce que l’on pense, même un chat ayant passé toute sa vie dehors, ne demandera pas à sortir. Nos 125 chats en FA en sont la preuve ! Ils sont tellement heureux d’être au chaud, recevant des caresses et de la nourriture à volonté qu’ils ne pensent pas du tout à l’extérieur.

2021 a été une année très dure

Enormément de chats à la rue, à 95% non identifiés donc impossible de retrouver les propriétaires qui les auraient perdus ou volontairement abandonnés (rappelons au passage qu’il est obligatoire de faire identifier son chat sous peine d’amende et que l’abandon est passible d’emprisonnement). Nous avons pris en charge 237 chatons et adultes et à notre grand désespoir, laissé 8 femelles avec leurs 30 chatons et plusieurs adultes à la rue par manque de place et de budget. Nous devons encore 10 000 euros à nos vétérinaires. Nous avons fait face en octobre à un typhus présent sur la commune et des chats sont décédés. La conséquence de cette épidémie a été l’arrêt total de nos prises en charge jusqu’à la fin de l’année.

Et 2022 ?

Nous nous attendons au pire compte tenu du nombre déjà connu de chats et chatons laissés dans la rue. Il est impératif de les stériliser rapidement avant les nouvelles portées. Cependant, nous manquons d’argent, les sollicitations auprès de la Mairie, pour libérer un budget d’urgence, n’ont même pas reçu de réponse.

A notre connaissance, la grande majorité des associations sont dans une situation similaire.

La bataille pour la protection animale est loin d’être gagnée mais tout le monte peut apporter son aide, la plus petite soit-elle !

Pour nous aider : vinted.fr/member/34874294-noschatssanstoit


facebook.com/Associationnoschatssanstoit

instagram.com/noschatssanstoit/

Célia Gaudefroy
Autres articles

Présidente de l'association nos chats sans toit

Newsletter

Copyright © 2020-2022 Savoir Animal. Tous droits réservés.