L’École du Chat Libre de Bordeaux : ses actions pour limiter la misère des chats des rues

Emilie Gautriaud19 mai 20215 min

Fondée en 1999, l’École du Chat Libre de Bordeaux est une association loi 1901 uniquement composée de bénévoles. Sa mission repose sur 3 piliers principaux : la stérilisation de chats errants, la mise à l’adoption de chats et de chatons socialisés sauvés de la rue, et la sensibilisation du grand public à la stérilisation. Si elle œuvre dans le département de la  Gironde, les solutions qu’elle propose et les actions qu’elle entreprend depuis plus de 20 ans pour tenter de résoudre les problématiques liées à la prolifération des chats errants sont transposables au reste de la métropole et en Outre-Mer.

La mission principale de l’association : la stérilisation de chats errants

L’augmentation incontrôlée des populations de chats errants est source de misère féline, mais aussi de nuisances pour les riverains. Poussés par la faim, les chats peuvent en arriver à éventrer les poubelles ou entrer par une fenêtre ouverte pour voler de la nourriture. En période de reproduction, ils marquent leur territoire, vocalisent et se battent entre eux. En surnombre, ils ne trouvent plus suffisamment à manger, souffrent plus facilement de maladies et ne sont souvent pas bienvenus près des habitations.

L’euthanasie en masse prônée par certains n’apporte pas de solution durable car les sites finissent par être colonisés par d’autres individus, quelques temps plus tard. Des chats seraient donc sacrifiés pour rien !

Le sauvetage de chats de la rue pour les soigner, les faire stériliser et les faire adopter dans de bonnes familles est un acte bienveillant qui permet de sauver la vie de nombreux félins. Toutefois, ces chats ne représentent qu’une infime partie des chats errants vivants dans la rue, qui eux, continuent à se reproduire. En outre, il n’y a pas de famille adoptive pour tous car le nombre de chats à sauver dépasse de loin le nombre de personnes prêtes à leur ouvrir leur foyer. Par ailleurs, de nombreux chats errants n’ont jamais vécu au sein d’un foyer, et ne vont pas forcément être aptes à supporter ce mode de vie.

La seule solution éthique et efficace réside donc dans la stérilisation des chats errants, particulièrement celle des plus sauvages, et à leur remise en liberté sur leur site d’origine. Pour qu’elle joue parfaitement son rôle de régulation des populations de félins, il faut l’appliquer à grande échelle et de façon systématique sur tous les chats d’une colonie, sans exception. Il faut aussi l’associer à un nourrissage organisé des chats une fois stérilisés afin de les maintenir en bonne santé.

L’École du Chat Libre de Bordeaux possède les compétences et les outils nécessaires à la capture de n’importe quel chat (jeune, grand, et même très sauvage), mais l’entière coopération des personnes nourricières est indispensable au succès de l’intervention. Une fois les félins stérilisés et relâchés sur leur lieu de vie, le cercle de reproduction est stoppé, les nuisances s’estompent, leurs conditions de vie sont améliorées.

Sauver les chats et les chatons « sociabilisables » de la rue par l’adoption

Si l’École du Chat Libre de Bordeaux concentre l’essentiel de ses efforts sur la stérilisation d’autant de chats des rues que possible, elle recueille également en parallèle des chats et des chatons en vue de leur adoption, lorsque ses capacités d’accueil le permettent. Ne possédant pas de refuge, elle peut compter sur son réseau de familles d’accueil bénévoles pour les félins qui montrent des signes de socialisation pendant leur convalescence post-opératoire.

Ainsi, lorsque cela est possible, l’association donne une chance aux chatons craintifs nés dans la rue de trouver un foyer. N’ayant pas été habitués à la présence proche et bienveillante de l’Homme pendant leurs premières semaines de vie, il faut prendre le temps de tisser des liens et de les apprivoiser.

Toutefois, chaque année, après des sollicitations modérées en hiver, l’association se retrouve submergée de demandes d’aide au printemps, lorsque les chatons sont nés. La situation devient donc très rapidement ingérable car le nombre de bénévoles pour aider aux captures, ainsi que le matériel disponible sont limités ; les places en familles d’accueil sont restreintes, ainsi que le nombre de personnes désireuses de les adopter. Il s’avère totalement impossible pour l’association de sauver tous ces chatons.

Informer le grand public et convaincre les municipalités de la nécessité de la stérilisation

L’École du Chat Libre de Bordeaux martèle le même message à longueur d’année : il est primordial de faire stériliser les chats errants, notamment les femelles, dès que la décision de les nourrir est prise. En effet, une chatte qui trouve facilement à manger est bien plus apte à se reproduire. Si on attend avant d’agir, elle ramènera très probablement ses chatons au point de nourrissage, au moment du sevrage.

Il faut que chacun prenne conscience que les problèmes de prolifération doivent absolument être pris en charge à la source, en faisant stériliser les chats des rues en parallèle de leur nourrissage. La stérilisation est la seule solution fiable et éthique qui permet d’éviter la naissance de chatons non désirés, l’euthanasie en masse ou l’abandon. Pour être efficace, tous les chats d’un groupe doivent être stérilisés, et en priorité toutes les femelles.

Toutefois, seuls, riverains et associations de protection animale ont un rayon d’action et des moyens limités. Il est essentiel que les municipalités prennent au sérieux leurs responsabilités dans la gestion des populations de chats errants. Les textes de loi sont clairs : il appartient aux mairies de gérer les populations de chats errants sur leur territoire. Depuis la mise en application de l’arrêté du 3 avril 2014, les campagnes de stérilisation avec remise sur site doivent être privilégiées au ramassage systématique et au transport des chats vers la fourrière (où les plus sauvages sont euthanasiés). Les associations comme l’École du Chat Libre de Bordeaux peuvent les conseiller et les soutenir dans cette démarche.

Merci de signer cette pétition :

https://www.mesopinions.com/petition/animaux/familles-accueil-danger-articles-3-bis/127681

www.ecole-du-chat-bordeaux.com

https://www.facebook.com/EcoleDuChatLibreDeBordeaux/

https://twitter.com/EDC_Bordeaux

https://www.instagram.com/ecole_du_chat_libre_bordeaux/

Bénévole à l’École du Chat Libre de Bordeaux

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.