ConsommationActualitésVidéo : L214 simule des portes ouvertes d’élevage à Paris

L214 Ethique & Animaux11 août 2022312 min

L214 dénonce les pratiques cruelles du groupe LDC avec une opération portes ouvertes parodique

Ce jeudi 11 août, L214 publie la vidéo d’une fausse opération portes ouvertes « Bienvenue chez Le Gaulois », organisée pour dénoncer les conditions d’élevage des poulets du groupe LDC, numéro 1 du poulet en France. Fin juillet, sur la place de la République à Paris, et à Sablé-sur-Sarthe (siège de LDC), l’association a installé un camion showroom de 15 m², reproduisant l’atmosphère d’un élevage de poulets commercialisés sous la marque Le Gaulois. Stupeur, colère, dégoût… : la vidéo révèle les réactions des passants et des députés présents lors de la visite de cet élevage intensif éphémère.

Litière souillée et gorgée d’ammoniac, mangeoires suspendues, lumière artificielle et piaulements de milliers d’animaux entassés : les principales caractéristiques de l’élevage intensif de poulets ont été reproduites à l’intérieur d’un vaste camion aménagé, dans lequel des écrans diffusaient des images d’élevages fournissant la marque Le Gaulois.

Pour y pénétrer, il était nécessaire d’enfiler des surchaussures ou de passer par un pédiluve ; un ensemble de précautions sanitaires largement répandues dans les élevages avicoles, en raison notamment de la santé fragile des oiseaux, issus d’une sélection génétique poussée à l’extrême.

Les réactions des curieux qui ont franchi la porte du camion sont unanimes : « C’est inhumain », « Ça n’a rien à voir avec la publicité qu’on nous montre », « J’ai pas de mots, c’est des conditions atroces », « Il y a de la chaleur, c’est sale, et puis tout le bruit ! », « Vraiment j’ai aucune envie de manger du poulet là maintenant » ou encore « C’est bien de savoir que Le Gaulois, c’est pas les pubs où les poules font du French Cancan ».

L’objectif de l’opération : faire connaître les conditions dans lesquelles sont élevés les poulets pour le groupe LDC et la marque Le Gaulois, et les convaincre de s’engager à bannir les pratiques les plus cruelles en respectant les critères du European Chicken Commitment, et en garantissant une part minimale de plein air dans leurs approvisionnements.

« Bienvenue chez Le Gaulois » : une vidéo parodique diffusée sur les réseaux sociaux et des mobilisations dans toute la France

En parallèle de cette opération, L214 a publié sur les réseaux sociaux une vidéo parodique sur le thème des portes ouvertes, pour dénoncer le cynisme du groupe LDC. Un faux commercial y révèle avec fierté les dessous d’un élevage fournissant Le Gaulois. Derrière le ton sarcastique, l’intention demeure : informer le grand public sur les pratiques cruelles perpétuées par le géant français du poulet.

→ Voir le site bienvenuechezlegaulois.fr

Le samedi 23 juillet, plus de 250 bénévoles L214 se sont aussi mobilisés dans 25 villes de France : Lille, Rennes, Orléans, Lyon, Toulouse… Munis de flyers, d’oriflammes et de dispositifs d’affichage grand format sur ces journées portes ouvertes, les militants ont sensibilisé la population locale et dénoncé les pratiques d’élevage des poulets dits « de chair » employées par le groupe LDC.

→ Voir et télécharger les tracts « Bienvenue chez Le Gaulois »

Ces actions ont permis à l’association de distribuer près de 3 500 tracts, et de récolter plus de 15 000 signatures supplémentaires sur sa pétition en ligne bienvenuechezlegaulois.fr, qui en compte aujourd’hui plus de 148 000.

Pour Brigitte Gothière, cofondatrice de L214 : « Nos journées portes ouvertes Le Gaulois ont permis de révéler ce que le groupe LDC se donne tant de mal à cacher : les conditions sordides dans lesquelles sont élevés les poulets pour ses marques. Et la réalité est bien éloignée des images bucoliques de leurs publicités.
Dans les élevages Le Gaulois, les poulets ne font pas de French Cancan mais passent leur courte vie de 35 jours enfermés, entassés par milliers sur une litière gorgée de déjections ! Les visiteurs étaient horrifiés à la sortie du camion, ils n’auraient jamais imaginé que de telles pratiques existaient encore en 2022. C’est pourquoi nous demandons à LDC et Le Gaulois de tourner le dos aux pires pratiques de l’élevage intensif des poulets en s’engageant à respecter les critères du European Chicken Commitment, comme l’ont déjà fait plus de 100 entreprises en France.
 »

Cinq députés en visite dans l’élevage factice

Visite des députés lors de l'action showroom Le Gaulois à Paris
De gauche à droite, Emmanuel Fernandes, Anne Stambach-Terrenoir et Christophe Bex (LFI), Léo Le Ster (L214) et Sébastien Arsac (L214)

À Paris, plusieurs figures politiques sont venues découvrir les coulisses de cet élevage reconstitué : Julien Bayou (député et secrétaire national du parti Europe Écologie Les Verts), ainsi que Gabriel Amard, Emmanuel Fernandes, Anne Stambach-Terrenoir et Christophe Bex, députés de La France insoumise. Sébastien Arsac, cofondateur et directeur des enquêtes chez L214, a organisé les visites.

Tweet de Julien Bayou pendant la visite du showroom LDC
Le député Julien Bayou (EELV) commente sa visite dans une vidéo publiée sur son compte Twitter :
« […] vraiment, c’est détestable les conditions d’élevage intensif pour les poulets. »

Une campagne qui s’intensifie, face à un géant qui refuse de prendre ses responsabilités

Alors que 91 % des Français sont opposés à l’élevage intensif des poulets (sondage IFOP, 2018), la marque Le Gaulois et sa maison-mère LDC refusent toujours de s’engager sur les critères minimaux du European Chicken Commitment (ECC), une demande soutenue par plus de 30 associations de protection animale en Europe. Celle-ci porte notamment sur la baisse significative des densités d’élevage et l’arrêt de l’utilisation de souches d’animaux à croissance ultra-rapide.

En réponse aux interpellations de L214 et des citoyens, LDC communique sur sa démarche « Nature d’Éleveurs ». Mais les mesures de cette démarche au rabais, qui néglige des critères majeurs de l’ECC, sont largement insuffisantes.

Manifestation de L214 à Orléans
Manifestation de bénévoles L214 le samedi 23 juillet à Orléans

Ce nouveau temps fort dans la campagne de l’association L214 fait suite à plusieurs manifestations organisées devant différentes entités du groupe LDC. Les précédentes ont eu lieu les 24 et 25 juin derniers, face au siège de la Société bretonne de volailles (SBV), ancrage breton du groupe LDC, puis devant l’usine Doux Farmor de Quimper

En mars, des actions « Le Gaulois vous ment » avaient également eu lieu dans plus de 40 villes en France : elles dénonçaient les allégations mensongères de la démarche « Oui, c’est bon ! », qui prétendait préserver le bien-être animal et garantir une alimentation sans OGM. Un mois auparavant, des images d’un élevage fournissant Le Gaulois avaient en effet permis de révéler que la marque trompait les consommateurs.


L214 Ethique & Animaux
Site Web | Autres articles

3 commentaires

  • Renck-Guigue

    12 août 2022 à 13h52

    Félicitations pour vos actions d’informations sur la réalité des élevages d’animaux dits de consommation à destination des consomm’acteurs.
    La tromperie a assez duré et plus encore la souffrance des animaux dont le BIEN-ÊTRE est le colifichet de l’industrie agroalimentaire et l’instrument de dénaturation du législateur. Le bien-être animal ne se proclame pas, ne se décrète pas sans mettre un terme aux conditions de vie,transport et abattage incompatibles avec la notion convoquée et ce que nous sommes en droit d’attendre , notamment au titre de l’art L214-1du Code rural. Merci infiniment à vous pour eux 🙏.

    Répondre

  • Gil del Real

    12 août 2022 à 13h14

    Nous sommes à 2022, pour quoi cette cruauté? Ce quoi la raison pour faire ça? Profiter? The almighty DOLLAR MOTIVATION?

    Répondre

  • Chouly

    11 août 2022 à 13h32

    Le Gaulois doit stopper cette pratique intensive d elevage v est insupportable

    Répondre

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Newsletter

Copyright © 2020-2022 Savoir Animal. Tous droits réservés.