ActualitésAnimaux domestiquesDes chiens d’assistance pour accompagner des personnes souffrant de stress post-traumatique

LA CAPE20 juin 20225 min

Fondée en 2020, LA CAPE est la première association française à but non lucratif, remettant gratuitement des chiens d’assistance spécifiquement éduqués pour accompagner des personnes souffrant de stress post-traumatique.

La prise de conscience

Depuis 7 ans, la France a subi plusieurs attentats. Ces actes terroristes successifs, d’une violence rare, ont marqué à jamais les populations. Aujourd’hui encore, bon nombre de victimes portent les séquelles, parfois durables, du choc psychotraumatique.

L’état de stress post-traumatique (ESPT) touche tant les civils exposés que les professionnels intervenus lors d’événements tragiques. Cette affection désigne un type de trouble anxieux sévère, qui se manifeste à la suite d’une expérience vécue comme traumatisante.

Les symptômes comprennent, entre autres, des souvenirs intrusifs, des cauchemars, un évitement et des émotions négatives, ainsi qu’une hypervigilance ayant un impact délétère sur la qualité de vie des victimes et de leur entourage.

Bien que documenté, l’état de stress post-traumatique reste néanmoins sous-diagnostiqué et sous-traité. Un défaut de suivi qui, parfois conduit les rescapés à l’irréparable, des mois, voire des années après faute de diagnostic ou d’accompagnement. 

La naissance de la CAPE

Face à ce constat, animé par la volonté de venir en aide et grâce à son expérience professionnelle des chiens d’assistance, Benjamin Borg, ancien pompier professionnel, a décidé d’agir en apportant sa contribution par la fondation en juin 2020 de l’Association LA CAPE.

Portée par la volonté d’accompagner les personnes en état de stress post-traumatique grâce à la coopération canine, l’association a pour mission l’élevage, l’éducation et la remise gratuite de chiens d’assistance aux personnes souffrant de cette affection — victimes d’attentats, militaires, primo-intervenants (pompiers, soignants, policiers).

Au cœur du projet : Éclair, première de la classe !

Éclair, une jeune labrador, s’est épanouie durant sa vie de chiot auprès de Morgane, sa famille d’accueil, chez qui elle a acquis les bases communes à tous les canidés : propreté, socialisation, obéissance qui constituent les éléments de collaboration de base entre un chien et son humain.

A l’issue de cette phase de pré-éducation, Éclair est entrée à l’école où elle a reçu un entraînement spécifique. Au fil de sa formation, fondée sur le renforcement positif, la jeune chienne a assimilé les compétences nécessaires à son futur métier.

Aux côtés de son éducateur Nicolas, elle a appris à maîtriser différents comportements dont : ramener son humain au présent lors de dissociation, récupérer des médicaments, allumer les lumières et réveiller son binôme lors de terreurs nocturnes, fouiller le domicile pour atténuer l’hypervigilance, conduire son bipède en toute sécurité à une sortie de bâtiment lors d’un crise de panique, obtenir de l’aide en alertant…

Après plusieurs mois d’apprentissage, Éclair est enfin prête à accomplir sa mission auprès de Frédéric.

Frédéric et Éclair : premier duo capé

Sélectionné parmi plusieurs dizaines de dossiers, Frédéric est le premier bénéficiaire de LA CAPE.

Militaire, membre des forces spéciales, blessé de guerre, Frédéric, souffre de stress post-traumatique. Pour lui, le syndrome se manifeste par des crises dissociatives, des cauchemars quotidiens, un état d’hypervigilance constant.

Chaque jour, « Eclair sera là pour lui apporter une stabilité psycho-émotionnelle, l’accompagner dans ses sorties, interrompre les moments de crises. De cette manière, elle lui permettra sur le long terme de reprendre une vie sociale et ainsi lutter contre l’isolement qui accentue les symptômes du stress post-traumatique.» explique Benjamin Borg.

Éclair sera remise officiellement le 14 juillet prochain à Paris. Date symbolique, à l’occasion de laquelle Frédéric recevra la médaille des blessés de guerre. LA CAPE a tenu à s’associer à cet événement, en remettant à Frédéric le même jour celle qui l’aidera à retrouver la sérénité.

Éclair et Frédéric : un espoir pour la suite

Pour l’association, ce premier binôme est l’aboutissement de deux années d’engagement, de travail et de solidarité. C’est aussi la mise en lumière des bénéfices d’une relation humain-chien construite sur l’échange, la bienveillance et la collaboration.

Aujourd’hui, pour poursuivre sa mission, LA CAPE est à la recherche de fonds.

Former un chien d’assistance est un parcours long, coûteux et exigeant qui dure environ 2 ans et qui est composé de plusieurs étapes. Le coût de l’éducation d’un chien est de 25 000 euros. L’association remet gratuitement ses héros capés. Cette gratuité est rendue possible grâce aux dons, au mécénat et à l’implication de nombreux bénévoles.

Dans ce contexte, LA CAPE a lancé une campagne de soutien pour la formation d’Éclair. Une manière aussi de parler du travail de l’association et de sensibiliser à l’état de stress post-traumatique, un handicap invisible encore souvent méconnu.

Lien vers notre cagnotte

« Nous avons pu mener à bien l’éducation d’Éclair grâce à une formidable chaîne de solidarité, mais il est primordial que nous arrivions à boucler sa cagnotte de financement afin de pérenniser l’avenir et former ses camarades prêts à rentrer à l’école», conclut Benjamin Borg.

Pour LA CAPE, Frédéric et Éclair symbolisent un espoir pour l’avenir. L’exemple même d’une collaboration bipède-canidé respectueuse et bienveillante. Mais aussi l’incarnation que les blessures invisibles qui bouleversent des vies peuvent s’atténuer et laisser place à davantage de sérénité retrouvée.


LA CAPE
Site Web | Autres articles

L'Association de Chiens d’Assistance aux Personnes en Etat de stress post-traumatique

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Newsletter

Copyright © 2020-2022 Savoir Animal. Tous droits réservés.