Numéro 10EnvironnementARTNAC, l’art pas bête pour la planète

ARTNAC16 janvier 20235 min

Origines

Depuis toute petite, j’ai toujours été attirée par la nature, les animaux et l’art. Et pour moi, le tout était indissociable. 

En grandissant, la passion reste intacte, et je n’ai de cesse d’allier toutes ces activités, pour qu’elles soient réunies en une seule structure : le sauvetage animalier, qui m’anime au plus profond de moi. L’art sous toutes ses formes, que j’aime tant pratiquer : à travers un portrait, j’essaye de faire ressentir une émotion, une histoire à travers l’expression ou la posture. La nature, m’émerveille toujours autant.

C’est en 2020, que tout commence réellement à se mettre en place dans mon esprit. Après plusieurs années à avoir dirigé ma micro-entreprise dans laquelle je n’étais pas plus épanouie que cela, pourtant dans la filière artistique, j’étais plus préoccupée par les sauvetages. Je décide donc de lever le pied pour repartir de zéro et commencer un nouveau chapitre avec ARTNAC – qui ne portait pas ce nom à l’origine – meilleure combinaison alliant ART et Nouveau Animaux de Compagnie. Petit à petit, l’objectif se dessine, je souhaite créer un sanctuaire écologique animalier ! L’objectif est bien défini, reste comment l’atteindre pour réussir à avoir un petit bout de paradis sur Terre ? Etant quelqu’un de très réservée, je décide malgré tout de me remettre sur les réseaux sociaux, mais souhaite préserver mon anonymat au maximum – malgré cette tendance soit plutôt à se montrer pour se démarquer, je me dis que mon anonymat me fera probablement défaut, mais avec les dangers d’internet, je préfère que le public se focalise sur mes créations, plutôt que sur ma vie privée. 

Je me remets donc à réaliser des commandes sur mesure à partir de photos de clients représentant leurs animaux de compagnie sous forme de dessins traditionnels, d’illustrations numériques. Des designs graphiques, autant décoratifs avec des compositions originales réalisées avec Photoshop, que dans un but promotionnel pour tous types de structures. Mais je cherche toujours plus. Ayant toujours aimé l’univers de la vidéo et de l’animation, je rajoute donc ces prestations à ma liste de services. Cela ne me satisfait toujours pas. Toujours en quête de nouvelles idées créatives, je remarque que j’aime customiser et dessiner sur divers matériaux qui devaient finir après utilisation, dans une poubelle. Je propose donc des œuvres originales sur supports destinés au recyclage ou customisation d’articles usés, ou défaillants, afin de limiter le détritus et donc la pollution, pour être au plus proche de mes valeurs. 

Objectif

Un sanctuaire écologique animalier. L’exactitude de sa création s’étoffe un peu plus de jour en jour. L’idéal serait surtout l’auto-suffisance, voire, le don aux familles dans le besoin en cas de surplus, même si cela me semble un peu ambitieux, principalement les premières années, malgré tout, un espace dédié à la permaculture sera établi. Avant que cet espace ne prenne vie, je compte collaborer avec les producteurs locaux afin de valoriser leur travail, et les mettre en avant, et si cela fonctionne bien pourquoi ne pas continuer. 

Pour l’alimentation énergétique, je suis toujours en questionnements quant au choix du mieux pour les animaux qui seront sur le sanctuaire au moment venu, ainsi que pour notre logement, à mon conjoint et moi-même. L’approvisionnement en eau, électricité en respectant la nature est encore une vaste question.

Bien sûr, ce coin de paradis accueillera le public, tout en veillant au bien-être animal, afin de respecter leur tranquillité. Je pense notamment à faire quelque chose de particulier sur un point qui me tient à cœur :  je souhaite que l’intégralité du sanctuaire soit accessible aux personnes à mobilité réduites, mais également, j’aimerai pouvoir offrir à des personnes isolées, le loisir d’être en compagnie d’animaux ayant un besoin de présence – je pense par exemple aux personnes âgées, – la médiation animal ayant fait ses preuves. Discuter avec son prochain, et de partager simplement ensemble un thé sur la terrasse le temps d’une après-midi, ou faire une partie de carte en compagnie des pensionnaires les plus doux et leur faire des câlins. Nous savons que nos campagnes abritent bon nombre de personnes en difficultés, mais ne pouvant pas forcément s’offrir le luxe d’être en foyer logement, qui eux propose des activités pour les personnes d’un certain âge. J’aimerais pouvoir leur proposer, sur base de volontariat, et leur donner gratuitement un peu de vie sociale, s’ils en ressentent le besoin. 

Pour terminer j’espère pouvoir avoir la chance de réserver une partie de l’espace sur lequel j’aurai la chance de pouvoir réaliser ce projet, aux animaux de la faune sauvage, pour qu’ils y soient en sécurité et qu’à aucun moment, il ne risque d’être chassé. Je ne veux en aucun cas les posséder, simplement leur offrir une ère de sécurité et de confort. 

Pour l’heure, les bénéfices servent principalement à apporter le meilleur à mes animaux déjà sauvés présents à mon domicile, et à pouvoir en sauver éventuellement d’autres si aucune autre solution n’est trouvée.
Ne pouvant pas financièrement aider autant d’association que je le souhaiterai, certains bénéfices sont exclusivement destinés à soutenir les associations de protection animale et environnementale avec lesquelles je suis en collaboration, notamment : Le Refuge Cheval Nature Aquitaine. Une collection de design spéciaux sont présents sur la boutique et les bénéfices générés par les articles où figurent leurs designs, leur sont exclusivement reversés ! D’autres je le souhaite se joindront à nous pour bénéficier de ce soutien. 

Mon projet, je pense, peut sembler utopiste, mais j’ai l’intime conviction que je ne suis pas seule à vouloir un projet d’une telle envergure, c’est pour cela que, à mes yeux chacun peut s’il le souhaite mettre la main à la patte et participer à sa concrétisation d’une façon ou d’une autre, et à la fin, ça deviendra un projet commun, grâce à la participation de tous ceux qui comme moi, ont en assez d’être les champions mondiaux des abandons, entre autre. 

J’espère qu’un jour, j’aurai la chance de pouvoir offrir ce petit coin de paradis à ses animaux, à notre planète, et aux personnes ayant envie de voir un tel projet réaliser en France. 

Pour nous aider, cliquez ici


ARTNAC
Site Web | Autres articles

Artiste environnementaliste

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.