ActualitésAnimaux sauvagesValence (26) – Tribunal Correctionnel, 6 Octobre à 8 H 30, audience publique

Venez nous soutenir au procès de celui qui a tiré, les tuant, deux vautours dans la Drôme fin 2022.

Ce vendredi 6 octobre 2023 au Tribunal Correctionnel de Valence, aux côtés d’autres grandes associations (LPO, ASPAS, Vautours en Baronnies), l’association Goupil Connexion se porte partie civile contre l’éleveur ovin qui a reconnu avoir tiré volontairement sur deux espèces de vautours hautement protégées, un vautour moine, trouvé mort à côté d’un gypaète barbu blessé par tir fin décembre 2022. Le gypaète barbu, jeune femelle relâchée six mois auparavant dans le cadre du LIFE GYPCONNECT, avait été prise en charge en urgence à l’Hôpital de la Faune Sauvage de Laroque le 5 janvier 2023. Le tir lui ayant laissé 21 plombs dans le corps (radiographies ci-contre) lui donnant peu de chances de survie. A la suite d’un mois de soins, elle est décédée.

Cet acte illégal porte de plus atteinte au travail de sensibilisation, de conservation et de coopération paysanne sur la protection des vautours et de la biodiversité en général, débuté depuis 1984 par la Dre Marie-Pierre Puech, continué et amplifié par l’association Goupil Connexion de nos jours. En effet, l’association Goupil Connexion met en œuvre des actions pédagogiques pour promouvoir l’utilité des vautours dans l’écologie et l’économie des territoires qu’ils occupent, pour le climat – notamment par la mise en place de placettes de recyclage des carcasses autorisées d’ovins et de caprins. Les vautours représentent le dernier service public gratuit, permettant là où ils reviennent, l’équarrissage naturel des mortalités issues des élevages locaux du territoire Cévennes-Garrigues, et plus largement des montagnes sud de la France.

Ce tir pour une fois reconnu représente une menace pour la mission de remaillage entre paysans, société, vautours et biodiversité. Ce projet est celui d’une communauté rurale qui s’efforce de rendre possible le retour des vautours sur ses terres.

Ainsi, l’association Goupil Connexion, avec d’autres associations à ce procès, demande à être réparée par des dommages et intérêts pour préjudices matériel et moral occasionnés par ces tirs illégaux.

Nous appelons toute personne voulant soutenir l’association Goupil Connexion et plus largement la cause de la protection de la biodiversité et la nature en France, à venir assister au procès.


Association Goupil Connexion
Site Web | Autres articles

Elle a pour mission de faire découvrir, préserver et valoriser la biodiversité de proximité entre Cévennes et Garrigues.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.