Animaux non domestiquesActualitésPour le gouvernement, les animaux sauvages captifs des cirques peuvent bien attendre

One Voice30 mai 20217 min

Une lanceuse d’alerte a transmis à One Voice une note interministérielle datée du 4 mai 2021 destinée aux préfets. On s’étonne de la volonté affirmée du gouvernement de faciliter les exhibitions d’animaux sauvages, alors même que certains des animaux concernés sont inaptes à l’itinérance, selon les propres aveux de la ministre de la Transition écologique qui ne respecte d’ailleurs pas son propre calendrier. One Voice publie la note incriminée signée par trois ministres, s’insurge et dénonce cette situation inacceptable.

Des signaux ambivalents qui ne bénéficieront pas aux animaux !

Ainsi les ministres changent et se succèdent avec les mêmes promesses et effets d’annonce, sans jamais prendre de mesures tangibles. En attendant, de nouvelles naissances ont lieu : les uns rejoignent ces vies de misère, les autres alimentent le trafic d’espèces protégées… Pourtant ce qu’il faudrait, c’est anticiper sur la mise en place des mesures annoncées, et commencer dès maintenant à faire cesser la reproduction et l’itinérance pour certaines espèces. Le délai prévu par la ministre en septembre de l’année dernière étant déjà bien entamé.

Aujourd’hui, on n’a jamais eu autant d’informations sur les animaux sauvages ni autant de preuves d’irrégularités et d’infractions à la législation concernant les cirques. Quel message la prise de position de ces trois ministres envoie-t-elle ? Combien de temps va-t-on encore tolérer cette situation, à savoir que des activités concernant l’exploitation d’animaux sauvages – qui, faut-il le rappeler, sont en danger dans la nature – se fassent et se poursuivent en infraction avec la loi, qui pourtant est déjà bien peu protectrice ? Dans quel pays vit-on ? On est en 2021, jusqu’à quand cela va-t-il durer ?

C’est un signal ambivalent qui est ainsi envoyé à tous. Y compris à la profession circassienne, ce qui ne fait qu’alimenter ses revendications et complexifier la mise en place des mesures annoncées… et jamais appliquées.

« Une période de transition est nécessaire pour les animaux »…

Vraiment ? Les animaux ont besoin d’une période encore un peu plus longue dans les cages ? Sous les chapiteaux, dans des camions ? Entre musique tonitruante, lumière aveuglante et claquements de fouet ?… Combien de tigreaux, de lionceaux sont d’ores et déjà nés depuis les annonces ? Qui va les assumer ? Qui va les sauver ?

Un simple exemple : qui prend en charge les soins, la nourriture de Jon, Hannah, Patty, Céleste et Marli ? Tonga Terre d’Accueil et One Voice. Cela ne poserait pas le moindre problème s’il y avait au moins la volonté politique de faire respecter la loi et si ces situations ne cessaient de se présenter.

Des situations plus illégales et abominables les unes que les autres, parmi lesquelles :

Et cette note qui veut même empêcher les municipalités de prendre des vœux ou des arrêtés pour faire bouger les lignes… On s’étrangle.

Elle mentionne notamment une « activité légale, encadrée, contrôlée » : parce que c’est le cas aujourd’hui ? Combien de cirques mènent des activités illégales ? Rien qu’à la billetterie… alors dans les camions ! Où est la volonté de faire appliquer la loi ? « Pour éviter que des manifestations hostiles ne visent à empêcher le déroulement des spectacles dès lors que les règles en vigueur sont respectées. » Mais quel cirque respecte aujourd’hui l’intégralité des règles en vigueur ?!

One Voice le martèle depuis plus de vingt ans : la France est un pays de non-droit pour les animaux détenus dans les cirques. Trois ministres de la République, Barbara Pompili, Gérald Darmanin et Roselyne Bachelot, viennent de le prouver une nouvelle fois et dans l’expression la plus limpide. Notre incompréhension est totale.

Site Web | Plus de publications

Il y a un commentaire

  • Élisabeth Fredenucci

    30 mai 2021 à 8h54

    Que peut-on faire pour aider ? Ma famille et moi n’allons plus dans aucun lieu où se trouvent des animaux sauvages (cirque, parc zoologique, etc).
    J’en parle autour de moi, je signe des pétitions mais est ce vraiment utile ??

Les commentaires sont fermés.

Newsletter

Copyright © 2021 Savoir Animal. Tous droits réservés.