EnvironnementActualitésLa loi sur la restauration de la nature doit être votée par le Parlement européen le 12 juillet

One Voice7 juillet 20237 min

Face à la division de la Commission de l’environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire (ENVI) du Parlement européen, One Voice et ses partenaires appellent une nouvelle fois au vote d’une loi ambitieuse sur la restauration de la nature le 12 juillet. Pour les humains comme pour tous les autres animaux, la lutte pour un avenir viable sur notre planète ne doit pas être compromise.

Un rassemblement est organisé devant le Parlement européen de Strasbourg le 11 juillet.

En juin, les députés de la Commission ENVI ont échoué à deux reprises à se mettre d’accord sur la loi sur la restauration de la nature. La portée du texte a même été amoindrie au fil des discussions, avec la révision à la baisse de l’objectif global, la suppression de l’article sur la restauration des écosystèmes forestiers ou encore la limitation des actions de restauration aux zones Natura 2000.

Un projet de loi dilué mais pas abandonné !

Au cours des deux votes en commission, les 15 et 27 juin, les forces politiques en présence se sont révélées équivalentes. Le projet de loi a ainsi été sauvé de justesse, mais notre déception est grande qu’il n’ait pas été porté avec engouement par l’ensemble de la Commission ENVI.

Le 15 juin, jour du premier vote, l’attaque du Parti populaire européen (PPE, groupe de centre-droit) a même été particulièrement virulente : il avait fait remplacer quatre membres de son groupe, favorables au projet de loi et qui auraient pu faire basculer le vote, par quatre autres qui ne l’étaient pas. La Commission a finalement refusé l’amendement demandant le rejet pur et simple de la loi par un match nul, avec 44 voix pour et 44 voix contre. Et le 27 juin, lors du vote final du rapport préliminaire de la loi, la Commission a une nouvelle fois échoué à obtenir une majorité absolue. C’est donc un sauvetage de la loi, mais pas une victoire, que nous avons obtenu.

Une violente opposition

L’opposition des conservateurs, qui accusent le projet de nuire à la sécurité alimentaire bien que leurs arguments aient été rejetés par des scientifiques, ne condamne pas le texte à l’échec pour autant. L’adoption de la loi en plénière par le Parlement européen le 12 juillet offrira aux élus l’opportunité de se prononcer pour un texte plus cohérent et plus ambitieux et d’exprimer leur soutien au Pacte vert pour l’Europe. Alors que les températures ne cessent de grimper et la biodiversité de s’effondrer, prendre des mesures fortes à l’échelle européenne est une nécessité.

« Le refus persistant des députés conservateurs de faire le travail pour lequel ils ont été élus, à savoir adopter des lois fortes pour lutter contre les crises de la biodiversité et du climat, est décevant, c’est le moins qu’on puisse dire. Ce constat est particulièrement pertinent après le puissant message du Conseil, qui a pris position sur la Loi sur la restauration de la nature la semaine dernière et invité le Parlement européen à poursuivre la négociation de ladite loi. Nous exhortons nos représentants élus à donner suite à cette invitation et à adopter sans délai une position ferme en plénière. » Sergiy Moroz, responsable des politiques de l’eau et de la biodiversité au Bureau européen de l’environnement (BEE)

Une seule voix pour tout le vivant

Depuis de longs mois, le Bureau européen de l’environnement (BEE), dont One Voice est membre, se mobilise contre le réchauffement climatique, la disparition de la biodiversité et la pollution, et demande l’adoption de cette loi pour restaurer non seulement la nature mais dans le respect de notre bien-être et avec une réelle réflexion sur l’aspect social, dans un contexte de crise mondiale. Cette prise de position est en accord avec notre lutte pour protéger l’ensemble du vivant. Dès 2018, nous avons activement participé aux marches pour le climat. Et en mai dernier, nous étions à Stockholm pour la conférence Common future : for a european Green Deal 2 organisée par le BEE, où les grands axes de travail ont été tracés pour les années à venir.

Le 11 juillet prochain, un rassemblement est prévu devant le Parlement européen à Strasbourg de 8h à 9h du matin. Le collectif rassemblant le BEE et nos partenaires le WWF, BirdLife et ClientEarth sera également présent pour remettre officiellement près d’un million de messages envoyés aux membres du Parlement européens pendant notre campagne #RestoreNature. Le lendemain, en plénière, nous appelons les eurodéputés à voter en faveur de notre avenir à tous.


One Voice
Site Web | Autres articles

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.