ConsommationActualitésL214 se réjouit de la position de l’ANSES sur les menus végétariens dans les cantines scolaires

L214 Ethique & Animaux11 décembre 20214 min

Un avis scientifique en faveur de l’alimentation végétarienne

L’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation) vient de publier sur son site les résultats de l’étude qu’elle a menée sur l’expérimentation des repas végétariens à la cantine, et les conclusions sont positives pour la pérennisation de ces menus. Cet avis d’une institution nationale était attendu : L214 se réjouit qu’il rejoigne les positions officielles de nombreux autres pays et espère qu’il sera la première étape d’une véritable démocratisation de l’alimentation végétale en France.

L’Agence a mené une étude sur 2 ans pour vérifier l’impact des menus sans viande ni poisson sur les apports nutritionnels des élèves de primaire. Ses résultats montrent que le repas végétarien « peut contribuer à la couverture de l’ensemble des besoins nutritionnels des enfants, à la condition qu’il soit équilibré et que l’offre végétarienne prenne mieux en compte l’intérêt des apports en légumineuses et en céréales complètes ». Grâce à cet avis, la France rattrape ainsi son retard sur les autres pays dont les institutions ont déjà reconnu que les alimentations végétariennes (dont végétaliennes) sont sûres.

L’ANSES s’est également penchée sur l’impact de la fréquence des repas végétariens. Elle conclut qu’il n’est « pas pertinent de proposer une fréquence maximale de tels menus », ce qui signifie qu’une option quotidienne peut être proposée aux enfants.

→ Lire l’avis de L’ANSES

Pour Alexandra Coché, responsable du pôle Food de L214 : « C’est une confirmation que nous attendions depuis longtemps ! Cela fait des années que les régimes alimentaires végétariens et végétaliens bien menés sont reconnus comme viables par de nombreux organismes médicaux à l’étranger (comme l’association Diététiciens du Canada ou le Service national de santé britannique, le NHS), quel que soit l’âge de la vie. Cette réponse scientifique d’une institution française est un premier pas positif pour la prise en compte de ces modes d’alimentation de plus en plus choisis dans notre pays. »

Pour Brigitte Gothière, cofondatrice de l’association L214 : « La mise en place des repas végétariens dans les cantines scolaires, et plus largement dans la restauration collective, est une avancée essentielle pour les animaux et plus largement pour notre planète. Nous espérons que les résultats positifs de l’ANSES inciteront les professionnels à développer la cuisine végétale, encore mal connue dans le paysage gastronomique français. Nous sommes là pour les accompagner à proposer des menus gourmands, innovants et équilibrés pour tous les convives. »

→ Découvrir nos actions sur la végétalisation de l’alimentation

Un avis global sur les alimentations végétariennes en cours et très attendu

L’ANSES a également annoncé qu’elle allait compléter ces premiers résultats avec une étude plus large sur les modes de consommation végétariens. Cette étude vise à établir des repères nutritionnels permettant de couvrir les besoins des personnes ayant choisi d’exclure de leur alimentation tout ou partie des aliments d’origine animale. Les conclusions sont attendues pour la fin de l’année 2022.

Des travaux ambitieux, dont L214 attend les résultats avec impatience pour que les professionnels de santé puissent enfin disposer de repères nutritionnels officiels et adaptés pour conseiller les patients faisant le choix du végétarisme ou du véganisme.

→ Lire l’avis de L’ANSES

L214 Ethique & Animaux
Site Web | Autres articles

Newsletter

Copyright © 2020-2022 Savoir Animal. Tous droits réservés.