ActualitésAnimaux domestiquesJugement d’une éleveuse récidiviste ce mardi 28 juin : la SPA avait saisi 255 animaux victimes de son business

La SPA28 juin 202243 min

La propriétaire d’un élevage situé dans les Landes sera jugée ce mardi 28 juin à 16h au tribunal correctionnel de Mont-de-Marsan pour de nombreuses infractions.

La Cellule Anti-Trafic (CAT) de la SPA avait reçu plusieurs signalements d’acheteurs dont les animaux tombaient malades peu après leur acquisition dans cet élevage. Après investigations, la CAT avait transmis son rapport à la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP) des Landes et avait déposé plainte pour travail dissimulé, commerce illégal, importation illégale, exercice illégal de la médecine vétérinaire et mauvais traitements commis par un professionnel.

Après plusieurs mises en demeure de la DDCSPP restées sans effet, la SPA a été réquisitionnée pour intervenir sur place en juin 2021 et mettre en sécurité les animaux qui vivaient dans des conditions non adaptées à leurs besoins.

Il aura fallu une quarantaine de personnes (forces de l’ordre, brigade nationale d’enquêtes vétérinaires et phytosanitaires, SACPA, DDCSPP, transféristes et agents des refuges et du siège de la SPA) pour cette saisie de grande ampleur qui aura nécessité une journée entière : la SPA avait en effet été informée de la présence de 140 chiens, c’est en réalité 217 chiens et chiots qu’il a fallu extraire un par un de leurs boxes boueux ! L’éleveuse n’avait pourtant déclaré que 50 animaux au sein de son élevage.

Sur place, le constat fut dramatique… Les animaux n’étaient pas sociabilisés et soignés. La maternité, obligatoire pour un élevage, était minuscule pour le nombre d’animaux et insalubre, avec des cages entassées et une odeur pestilentielle. Les chiots retournaient dehors dans leurs enclos dès leur premier mois.

Ces enclos, à même la terre, étaient pour certains éloignés de la maison principale : les chiens ne voyaient personne, les croquettes étaient mises dans des distributeurs automatiques.

Du fait de l’absence de soins, les vétérinaires ayant pris en charge ces animaux ont pu découvrir des blessures non soignées, tant sur les adultes que sur les chiots, des cas de gales, gingivites, puces, conjonctivites, bourres de poils et otites.
Les portées à répétition provoquaient également des inflammations de l’utérus de certaines femelles et la consanguinité engendrait pour les chiots divers problèmes de santé.

A la suite de l’enquête et des auditions réalisées par les forces de l’ordre, l’éleveuse a accepté de céder une partie de ses animaux à la SPA. La cession anticipée de l’autre partie a été obtenue par voie judiciaire.

Depuis, les chiens ont été soignés par les équipes de l’association et ont été adoptés. Un travail de sociabilisation de longue haleine a été nécessaire pour ces animaux qui ne connaissaient que l’enfermement et présentaient pour certains le syndrome de « privation sensorielle ». Ils n’avaient en effet pas été habitués au contact humain et il a fallu leur redonner confiance en l’Homme avant leur adoption.

Malheureusement, la SPA a été de nouveau sollicitée sur cette affaire pour intervenir sur place en décembre dernier : malgré la fermeture administrative de l’élevage le temps de la procédure judiciaire, l’éleveuse détenait de nouveau 38 chiens qui lui ont été saisis et de nouveau cédés à la SPA.

L’association espère une peine exemplaire lors de cette audience du 28 juin 2022

L’intervention de la SPA en vidéo :

La SPA
Site Web | Autres articles

4 commentaires

  • Jeremy Tamaloult

    29 juin 2022 à 21h32

    Bonjour,

    Quelqu’un connaît il le verdict de ce jugement ?

    Répondre

    • Deo Juvante

      7 juillet 2022 à 13h05

      Bonjour,
      Il ne peut pas y avoir coutumément de résultat en ce jour. Le verdict sera rendu le 4 Octobre 2022.
      Le Procureur a demandé 24 mois de prison dont 15 mois avec sursis, 5 ans d’interdiction d’exercice en milieu animalier et 10 000 Euros d’amende dont la moitié avec sursis.

      Répondre

  • Valerie

    29 juin 2022 à 10h22

    Alors dire que la SPA a tout fait pour sociabiliser les chiens c est complètement faux!!!!!
    Certaines SPA du moins s en sont juste débarrassés sans faire quoique ce soit pour eux..Et je sais exactement de quoi je parle

    Répondre

  • Belmere

    29 juin 2022 à 7h29

    J’ai récupéré une chienne de cet élevage via la spa. Cela fait 6 mois que je l’ai et elle avait 10 mois lorsque je l’ai adoptée. Il est encore difficile de l’approcher malgré d’énormes progrès.
    Je n’aime pas juger les gens car je ne connais pas l’histoire de cette éleveuse, mais quelle honte pour cette femme de briser la vie de tant d’animaux.

    Répondre

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Newsletter

Copyright © 2020-2022 Savoir Animal. Tous droits réservés.