Animaux domestiquesActualitésChats errants : inauguration du chatipi de Vannes

One Voice2 mars 20224 min

Le Cercle des chats libres du pays de Vannes, dans le Morbihan, a contacté l’association One Voice pour prendre en charge la problématique des chats errants sur la commune. L’association de défense des animaux, qui lutte contre l’errance féline depuis des années, met en place des partenariats avec des municipalités et des associations locales pour identifier, stériliser les chats sans abri et les relâcher en leur procurant un abri et des panneaux pédagogiques. Le programme Chatipi permet donc aux chats sans famille humaine de ne plus souffrir de la misère.

À Vannes, un point presse aura lieu au chatipi le jeudi 3 mars à 14h, organisé par la municipalité. One Voice ouvrira le même jour au public son site internet dédié au programme Chatipi.

Un point presse aura lieu devant le chalet des chats, le jeudi 3 mars à 14h, au 8, rue de la Salle d’Asile à Vannes.

Monsieur Thépaut, maire-adjoint en charge du climat, de la biodiversité et des finances, et madame Manchec, conseillère municipale, déléguée au cadre de vie et à l’alimentation, seront présents, ainsi que les deux associations locales impliquées dans le projet, en les personnes de la présidente du Cercle des chats libres du pays de Vannes, madame Marie-Christine Vidal (dont l’association n’était pas encore créée au démarrage du projet), et la présidente de la SPA de Vannes, madame Marie-France Le Gallou, signataire de la convention. Monsieur Sylvain Gillet, vétérinaire de la fourrière de Vannes, en charge des stérilisations, est également invité. Enfin, c’est madame Cécile Gillet, responsable du bureau de Vannes, qui représentera One Voice.

Ce même jour sera l’occasion pour One Voice d’inaugurer son site internet dédié au programme Chatipi pour lutter contre l’errance féline, actuellement développé dans une trentaine de communes, dont voici l’adresse : chatipi.fr

Chatipi, une solution durable au cercle vicieux de l’errance féline

Chatipi est un dispositif à visée éthique permettant de créer dans les communes des espaces pour les chats errants, de les secourir tout en sensibilisant les citoyens à leur détresse et leurs besoins. Plusieurs chatipis ont été établis près d’EHPADs, de maisons de santé ou d’hôpitaux pour également apporter du réconfort aux résidents, et à proximité d’écoles. Le but de One Voice est fondamentalement de faire de la pédagogie sur les chats pour avancer vers une résolution durable de cette problématique.

En effet, on décrit trop souvent par erreur ces petits félins comme des animaux indépendants et autonomes, alors qu’ils sont vulnérables en cas d’abandon (bien plus fréquent et bien moins visible que celui des chiens).

L’errance féline, cela étant, n’a pas l’abandon comme seule source. Ce cercle vicieux part d’a priori erronés sur les chats, notamment qu’ils auraient un besoin intrinsèque de se reproduire pour être heureux, ce qui mène leur famille humaine à ne pas toujours les faire stériliser. Il existe environ onze millions de chats errants en France. De nombreuses naissances de chats ont ainsi lieu dans la nature. Ces chatons, quand ils survivent, sont dans tous les cas frappés par la faim, le froid et les maladies. Ils ne sont ni identifiés ni stérilisés, car les familles humaines concernées ne sont parfois même pas au courant que ces chatons existent. Or les portées, dans ces circonstances, ne font que se multiplier. Les municipalités doivent gérer ces individus confrontés à la misère, qui ont également un impact sur la biodiversité.

Répartition des tâches et des responsabilités à Bourg-lès-Valence

Il y aura quinze pensionnaires au chatipi. Les chats n’y ont pas encore été installés car le montage du chalet vient d’être terminé. One Voice, qui a inventé le concept Chatipi, fournit le chalet, les panneaux d’information et les croquettes au démarrage de l’opération. Elle assurera également les frais vétérinaires initiaux de quinze chats (stérilisation, identification, tests). La mairie a réalisé la dalle en béton, le montage et l’aménagement du chalet. Le Cercle des chats libres du pays de Vannes et la SPA de Vannes réaliseront les trappages pour la stérilisation. C’est aussi elles qui s’occuperont de l’entretien du chalet, du nourrissage, du suivi sanitaire des chats et des frais vétérinaires au long cours. Les chats seront identifiés au nom de la mairie.

Photo : le chatipi de Vannes (©Mairie de Vannes)

One Voice
Site Web | Autres articles

Il y a un commentaire

  • Berlier

    3 mars 2022 à 21h44

    J:ai besoin d’aide pour faire stériliser mes chats : 19 à la maison et une bonne dizaine dehors que nous nourrissons et soignons
    Mon mari leur a fait des abris et certaines femelles ont déjà été prises.
    Nous avons écrit à Brigitte Bardot, à la spa
    Au vétérinaire, mais pas d’aide possible
    Que faire, conseillez-vous. Merci d’avance
    Cordialement

Les commentaires sont fermés.

Newsletter

Copyright © 2020-2022 Savoir Animal. Tous droits réservés.